Replay du mardi 19 janvier 2021

Bucarest : « le petit Paris des Balkans » avec Marc notre expat Normand

- Mis à jour le

Depuis 30 ans à Bucarest, Marc Pascal Huot connaît tous les recoins de la capitale roumaine. Notre « Normand du bout du monde » originaire de Rouen, nous emmène en balade dans les rues de la vieille ville, à la table des restaurants, et dans le Palais du Parlement.

Les rues du vieux Bucarest
Les rues du vieux Bucarest © Getty

Surnommée « le petit Paris des Balkans », dans tous les guides touristiques, Bucarest a effectivement un passé avec la France. Entre les deux guerres, à l’époque florissante de la Roumanie, la bourgeoisie de la ville fait souvent le voyage vers la capitale française comme le rappelle Marc Pascal Huot, notre quinqua rouennais installé à Bucarest « Ils prenaient l’Orient Express pour aller à Paris, boire du Champagne ou aller à l’Opéra.» 

Le Palais du parlement du Bucarest, la 2ieme plus grande construction  administrative au monde  

A cette période de l’année, la neige a fait son apparition dans les rues du vieux Bucarest, nous emboitons le pas de Marc dans ces joyaux de la capitale roumaine rénové où les bonnes tables sont nombreuses. On y déguste le chou farci et la Polenta, les plats traditionnels accompagnés du très bon vin roumain « On est le 5ième pays producteur mondial de vin. On fait du très bon vin, un peu sucré. »  

Chaque capitale du monde a son lieu emblématique. A Bucarest c’est le Palais du Parlement, La 2ième construction plus grande construction administrative au monde après le Pentagone. Ce bâtiment est l’héritage de Ceausescu et de la démesure de l’ancien dictateur. 12 étages, 270 mètres de Long pour 240 de large avec autant de souterrains. Le palais n’a d’ailleurs plus de secret pour notre normand, qui en 30 ans connaît toutes les anecdotes et légendes qui entourent l’édifice: « On dit dans l’histoire, que tous les architectes qui ont fait les souterrains ont été enfermés et enterrés avec. » 

Mots clés: