Replay du lundi 1 février 2021

New York, « 20 ans ferme » pour Cyrille Guyot le vernonnais

- Mis à jour le

Cyrille Guyot originaire de Vernon dans l’Eure est à l’honneur cette semaine des « Normands du bout du monde ». Il y a 20 ans, il s’installe à New York pour un groupe de cosmétique , Retour sur les premiers jours dans cette ville pas comme les autres, qu'il n'a plus jamais quittée.

Le New York des Twin Towers avant le 11 septembre 2001
Le New York des Twin Towers avant le 11 septembre 2001 © Getty

Cyrille Guyot, c’est l’histoire d’un mec qui découvre New York par le biais de ses études, et qui, dans le vol du retour se dit « I’ll be back ». Après avoir bourlingué pour le compte d’un grand groupe de cosmétique en Asie et en Australie, il revient dans la « Big Apple» en janvier 2001 : « comme j’ai coutume de dire, 20 ans ferme à New York ! Il y a toujours un attachement incroyable, une relation viscérale avec cette ville qui est dure, mais formidable en même temps. »

New York, la ville qui ne dort jamais

Aujourd’hui Cyrille possède « le graal » de tout expatrié français aux Etats-Unis, la Carte Verte.  Ce petit bout de papier c’est le sésame, le visa ultime : «  j’ai du en avoir 6 ou 7. Je les ai a peu près tous eu. C’est comme si c’était des décorations militaires les visas. » Dans cette ville ou personne ne vous attend, il faut jouer des coudes, redoubler de persévérance pour réussir et le visa, comme dirait notre normand : « c’est le premier écrémage »

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

En Janvier 2001, quand notre Normand pose ses valises « downtown, » le premier choc se sont les buildings de Manhattan et surtout les Twin Towers qui se dressent dans le ciel bleu de cette ville qui ne dort jamais. Ensuite, vient le bruit permanent de « Gotham City »  . Un bruit qui suivra Cyrille jusqu’au courts de tennis du tournoi de Flushing Meadow, son premier « match  officiel "de  spectateur New Yorkais. Et si Time Square,  et Central Park sont des incontournables du New York Tour, Cyrille préférera les quartiers de Soho, Tribeca et surtout Brooklyn qu’il a habité de nombreuses années : «  depuis Brooklyn il y a des vues qui sont magnifiques de Manhattan » Welcome to New York.

Mots clés: