Toutes les émissions

Les pieds sur terre

Du lundi au vendredi à 10h40

Vignoble_des_Cotes_du_Rhone
Vignoble_des_Cotes_du_Rhone - BROENNER_Thorsten_-_Vaucluse_Provence

La large palette des cépages rhodaniens (ou en Côtes du Rhône)

Diffusion du jeudi 11 avril 2019 Durée : 1min

Dans les Côtes du Rhône on peut utiliser jusqu’à 21 cépages (13 rouges+ 8 blancs).

Cette diversité de cépages nous différencie d’autres grandes régions viticoles qui sont le plus souvent   mono-cépages ou bi-cépages. Cette particularité rhodanienne est liée à notre histoire, mais surtout à notre climat méditerranéen marqué par l’intempérance et qui nécessite de disposer de toute une palette de cépages aux caractéristiques différentes (précocité, teneur en alcool, acidité, couleur…) pour pallier aux caprices du climat en fonction des millésimes. A part le Marselan qui est un cépage tout récemment introduit dans notre encépagement, tous les autres : carignan, cinsault, counoise, muscardin, camarèse, vaccarèse, picpoul, terret, grenache gris et clairette rose, sont des cépages anciens qui ont été plus ou moins délaissés au fil du temps car ils étaient considérés comme moins intéressants au plan viticole ou œnologique que le trio actuel grenache, syrah, mourvèdre. Aujourd’hui on s’intéresse à nouveau à ces cépages anciens car leur disparition progressive a entrainé une perte de biodiversité et une uniformisation du goût des vins de notre région. Par ailleurs les évolutions climatiques, constatées notamment à travers l’avancée régulière de la date des vendanges, redonnent de l’intérêt à des cépages autrefois jugés trop tardifs ou trop acide ou trop faible en alcool qui deviennent aujourd’hui des atouts  intéressant pour l’équilibre des vins. Certains domaines, qui en ont conservé précieusement quelques arpents, ont bien compris que ce pouvait être un élément de différenciation et de personnalisation de leurs vins et de leur communication.  En Vaucluse le syndicat des Côtes du Rhône dispose d’un conservatoire de cépage sur son domaine de Chateauneuf de Gadagne et la Chambre d’agriculture de Vaucluse dispose aussi d’un vignoble expérimental à Piolenc. Nous vinifions depuis plusieurs années ces cépages anciens à l’Institut Rhodanien à Orange.