Replay du dimanche 30 mai 2021

Le mystère Jeanne d'Arc

- Mis à jour le

Officiellement, Jeanne d'Arc est décédée, brûlée à Rouen, il y a 590 ans, le 30 mai 1431, après avoir mené une épopée contre les Anglais ... Oui, mais cette version est contestée par quelques historiens et journalistes-enquêteurs, nous rappelle Vianney Huguenot.

Certains, comme le producteur de cinéma et passionné d'histoire du XVe siècle, François Ruggieri, laissent même entendre que Jeanne était un homme / Photo : Jeanne d'Arc dans le film de Luc Besson
Certains, comme le producteur de cinéma et passionné d'histoire du XVe siècle, François Ruggieri, laissent même entendre que Jeanne était un homme / Photo : Jeanne d'Arc dans le film de Luc Besson

"Si je vous disais que notre héroïne nationale n'est probablement pas morte sur le bûcher de Rouen et qu'elle n'est vraisemblablement pas non plus la fille de pauvres laboureurs de Domrémy, vous me traiteriez d'hérétique. Je n'ai cependant rien d'un iconoclaste destructeur de mythes et de croyances. Je cherche simplement à comprendre cette ténébreuse "affaire Jeanne d'Arc" où les miracles et les prophéties se substituent à la science". Marcel Gay entame ainsi son ouvrage, "L'Affaire Jeanne d'Arc", coécrit avec Roger Senzig, spécialiste de Jeanne d'Arc et ancien membre des Services secrets.     

Pour le grand reporter Marcel Gay, "l'histoire a été falsifiée et je voulais savoir qui a menti" / Photo DR
Pour le grand reporter Marcel Gay, "l'histoire a été falsifiée et je voulais savoir qui a menti" / Photo DR

Pour Marcel Gay, et d'autres, l'histoire des voix que la bergère des Vosges entend, l'appelant à partir ferrailler contre les Anglais, est une supercherie, un redoutable plan élaboré par la famille royale. Vianney Huguenot précise que les thèses de Marcel Gay, si elles ne sont pas isolées, sont aussi contestés par des historiens. C'est un fait étonnant, le débat est toujours d'actualité. Voilà qui renforce sans doute la notoriété mondiale de cette jeune paysanne, sainte pour les uns, escroquerie pour les autres, utilisée par de nombreux mouvements et personnalités politiques, dont le président Emmanuel Macron, déclarant récemment : "Les Français ont besoin de Jeanne d'Arc car elle nous dit que le destin n'est pas écrit".