Replay du samedi 20 février 2021

Les villes lorraines et l'usage des anglicismes

- Mis à jour le

Lorraine Airport devient Lorraine Aéroport, un retour au français qui fait suite à l'action de l'association Francophonie Avenir. Qu'en est-il des collectivités publiques en Lorraine ? Elles luttent contre l'invasion de l'anglais, nous dit Vianney Huguenot, malgré quelques dérapages...

Pas un mot d'anglais, sauf week-end, sur la page d'accueil (et non the home page !) du site de la ville de Bar-le-Duc
Pas un mot d'anglais, sauf week-end, sur la page d'accueil (et non the home page !) du site de la ville de Bar-le-Duc

Sur les sites internet des villes lorraines, on trouve encore naturellement de l'anglais, ou du franglais, ici ou là, mais plutôt des mots entrés dans notre langage courant : week-end ou job d'été, par exemple. Vianney Huguenot relève d'autres efforts intéressants : A Thaon-les-Vosges, le fabricant de vélos à assistance électrique ne se nomme pas Moustache par hasard et prouve qu'on peut être francophone et connecté à l'international, à condition d'être malin ; à Metz, on ne parle pas de "click and collect" mais de "cliquez et collectez" ; Vandoeuvre-lès-Nancy n'est pas une ville internet (de l'anglais "international network") mais une "ville humanumérique". Dans ce combat pour la défense de la langue française, un bonnet d'âne est tout de même décerné à la région Grand Est qui ouvre son site sur une rubrique "Business Act"... qui aurait pu simplement être titrée "Aide aux entreprises". 

Mots clés: