Replay du samedi 27 février 2021

Vianney Huguenot pédale dans les cols... et invente le Maroilles-Anisette

- Mis à jour le

Le printemps revient et avec lui les gambettes et les bicyclettes sont de sortie. Vianney Huguenot en profite pour nous emmener en haut d'un des 90 cols vosgiens, l'un des moins connus certes, mais situé sur un lieu très particulier de la Lorraine.

Le haut du col du Haut-de-Salin, sorte de promontoire entre les mer du Nord et mer Méditerranée.
Le haut du col du Haut-de-Salin, sorte de promontoire entre les mer du Nord et mer Méditerranée.

Massif et département des Vosges totalisent 90 cols, dont les plus connus sont les cols du Donon, du Hantz, des Bagenelles, du Haut-Jacques, du Haut-du-Bois, de la Schlucht, de Bussang... Parmi les moins connus, celui du Haut-de-Salin, près de Contrexéville. Il porte la particularité d'avoir en son sommet la ligne de partage des eaux entre le bassin méditerranéen et la mer du Nord... d'où l'idée de Vianney d'inventer pour la pause pique-nique en haut du col le "Maroilles-Anisette". La pause est bienvenue avec des paysages superbes s'offrant ici à vos yeux, on est sur un des points des Monts Faucilles, qu'on appelle aussi "le seuil de la Lorraine", une magnifique porte d'entrée sud de la région. Rappel au passage : il n'y a pas que les Vosges, en Lorraine, qui collectionne les cols, les autres départements en proposent à vos mollets musclés, plus tendres certes mais parfois "casse-pattes". 

Mots clés: