Replay du samedi 17 avril 2021

Randonnée dans le sondage du JDD... et à Sion, Moussey, Plombières-les-Bains et Dommartin-la-Chaussée

Le sondage du Journal du Dimanche "sur les villes et villages où il fait bon vivre en France" est paru la semaine dernière. Un bon sondage, complet... enfin, presque complet. Vianney Huguenot nous emmène dans quatre communes lorraines injustement rangées dans les fonds du classement.

Un scandale ! Dommartin-la-Chaussée, au nord de Pont-à-Mousson, malgré sa décoration très originale, drôle et plaisante, n'est classée que 30 294e sur 34 837 communes françaises
Un scandale ! Dommartin-la-Chaussée, au nord de Pont-à-Mousson, malgré sa décoration très originale, drôle et plaisante, n'est classée que 30 294e sur 34 837 communes françaises

Disons-le d'emblée, c'est un bon sondage, qui donne une vision assez juste des potentiels et de la capacité d'attractivité des communes françaises. Pour le côté positif, notons aussi que la démarche est transparente, on trouve facilement sur le net la note méthodologique (d'une vingtaine de pages) détaillant notamment la grosse variété des 183 critères, eux-mêmes définis sur la base d'un sondage et apportant aux communes des points positifs ou négatifs :  taux de diplômés, taux de chômage, nombre d'espaces verts, stations thermales, aéroports, nombre d'homicides, de vols, d'épiceries, coiffures, parfumeries, établissements de santé, écoles, théâtres, cinémas, etc. Trois villes lorraines apparaissent dans le top 100 : Metz (18e), Epinal (59e) et Nancy (96e). 

Oui, mais voilà, le "bon vivre" ou "bien vivre" est très subjectif. Mis à part quelques grands classiques, chacun voit midi à sa porte. Ce qui nous donne quelques impairs. S'il y avait eu le critère "nombre de bancs pour admirer gratuitement l'infini", Saxon-Sion et sa Colline inspirée ne serait pas 25 000 ! Elles seraient dans le top 100 français.  

Admirer l'infini à Sion
Admirer l'infini à Sion

Il en est de même pour Dommartin-la-Chaussée, en Meurthe-et-Moselle, dont la déco est rarissime, drôle, joyeuse, originale... et n'a sans doute pas plombé le budget communal puisqu'il s'agit essentiellement d'objets et matériels récupérés. Moussey, abritant le site exceptionnel et historique de Bataville, méritait sans doute beaucoup mieux qu'une 26 000e place... mais il aurait fallu que le JDD ajoute un 184e critère, portant sur la beauté qui rouille, la splendeur du passé et le génie du temps qui roule. Plombières-les-Bains , ville-décor de cinéma baladant son atmosphère inimitable, aurait pu attraper le haut du classement, elle n'est que 8700e.    

Côtoyer le génie du temps qui passe, à Bataville-Moussey
Côtoyer le génie du temps qui passe, à Bataville-Moussey
Accompagner Napoléon III à la superette, à Plombières-les-Bains
Accompagner Napoléon III à la superette, à Plombières-les-Bains
Mots clés: