Replay du dimanche 28 mars 2021

Les Lorrains de la Commune de Paris, dont on célèbre le 150e anniversaire.

Cette courte période de l'histoire de France (18 mars/28 mai 1871) est un des grands mythes français (et au-delà) et son héritage fait aujourd'hui encore débat. Pour les uns, la Commune était un repaire d'incompétents, pour d'autres elle est la 1e grande expérience de la classe ouvrière au pouvoir.

Une histoire, 150 ans après, qui fait toujours débat
Une histoire, 150 ans après, qui fait toujours débat

Plusieurs Lorrains ont participé directement à ce mouvement, dans tous les camps. Jules Ferry, né à Saint-Dié en 1832, est alors député des Vosges et maire de Paris. Très anti-communard (Ferry est un homme de l'ordre), il pousse Adolphe Thiers, chef du gouvernement, à faire récupérer les canons sur la butte Montmartre. Cette opération allume la mèche et déclenche la première grande insurrection de la Commune. Il est vrai que les Parisiens sont à bout, ils viennent de subir le siège des Prussiens et la famine et maintenant les mesures antisociales du gouvernement. Cette opération de récupération des canons, le 18 mars 1871, est menée par un autre Lorrain, le général Claude Lecomte, né à Thionville en 1817. C'est un échec, les soldats ne parviennent pas à reprendre possession des canons, ils sont encerclés par la foule en colère, certains soldats fraternisant avec la population. Le général Lecomte est capturé, la foule l'emmène, il est abattu d'un coup de fusil (il est ainsi le premier mort officiel de l'histoire de la Commune de Paris). Georges Clémenceau, alors maire du XVIIIe arrondissement de Paris, pourtant anti-Thiers et anti-Ferry, tentera de sauver le général, en vain. Les journaux, à l'époque, jouent un rôle considérable, dont Le Journal du Peuple, fondé par un journaliste anarchiste, Arthur Arnould, né à Dieuze en 1833. Il est aidé dans son aventure par Léon Noir, né en 1837 à Pont-à-Mousson, frère de Victor Noir. Eugène Pottier, auteur de L'Internationale, est un des rédacteurs du Journal du Peuple, ainsi que Victor Hugo et Aristide Briand.  

Mots clés: