Replay du mardi 21 mai 2013

Routes de l'isère

Mis à jour le

C'est dans le centre-ville de Grenoble et notamment autour de la place aux herbes que Serge Papagalli a vécu ses folles années de jeunesse... des années dont il nous parle aujourd'hui.

Les routes de l'Isère 2012-2013
Les routes de l'Isère 2012-2013

Est-il encore nécessaire de présenter Serge Papagalli ? Le plus dauphinois des humoristes (qui n’est pas un « quand même » !) officie chaque matin sur France Bleu Isère et ses spectacles affichent quasiment tous « complet ».   Cela fait maintenant une quarantaine d’années qu’avec son épouse, Christiane, il vit pour sa passion qu’est le théâtre. Il a participé à plus de 70 pièces, en a créé une cinquantaine, sans compter quelques aventures dans le monde du cinéma et quelques séries TV.   Né à Grenoble en mars 1947, dans une famille d’origine italienne, cet autodidacte de l’humour et de la comédie a commencé au début des années 70 en proposant des spectacles pour enfants avant de fonder en 1977 la « Compagnie Serge Papagalli » et d’écrire ses premières pièces pour adultes.Depuis, les succès se sont enchaînés avec l’interprétation de quelques classiques du théâtre et surtout avec ses propres créations : « La solitude du buveur de fond », « On a beau dire, c’est parfois le contraire », « Les maracas du chihuhua », « Le Dauphinois libéré », « Négociant en vain », « Manger pour ne rien dire » ou encore « Agaceries »… sans oublier « Mais y va où le monde ? », le film qu’il a réalisé en 2010… et qui met en scène le fameux paysan dauphinois qui lui est cher et qui revient dans bon nombre de ses spectacles…    Des succès, il en a eu en Isère mais aussi sur l’ensemble du territoire français, notamment à Paris où, au début des années 80, il se faisait remarquer au Café de la Gare et dans bon nombre de salles prestigieuses…C’est aussi la période durant laquelle il a rejoint, en remplacement de Pierre Desproges, « Le Tribunal des Flagrants Délires », la célèbre émission de France Inter animée par Claude Villiers… Une expérience qui lui a donné l’amour de la radio.   Et puis il y a le retour en Isère, en 1983, où Serge Papagalli se voit proposer la direction du Théâtre 145, à Grenoble… Une aventure qui aura duré 17 ans… Une aventure qui lui aura permis de donner leur chance à énormément de jeunes talents… qui sont ensuite devenus ses amis…   Car des amis, Serge Papagalli en a… beaucoup !!! C’est même vital pour lui. « Si je ne pouvais pas déconner et boire du vin avec mes amis, je serai mort depuis longtemps », avait-il déclaré lorsqu’on l’avait questionné sur le sujet…   Qui est donc vraiment Serge Papagalli ? Qui est l’homme qui se cache derrière le clown ? Quels sont les endroits qu’il aime en Dauphiné ? Et quels sont les souvenirs qui, pour lui, y sont associés ? En nous baladant avec lui, sur les routes de l’Isère, nous allons tenter d’en savoir plus sur ce gourmand de la vie et du rire…

Serge Papagalli
Serge Papagalli © Radio France