Routes de l'isère

Les routes de l'Isère 2012-2013

Séquence nostalgie aujourd'hui, puisque René Jacquot nous propose de nous rendre à l'endroit où se trouvait, autrefois, la salle de boxe d'Echirolles.

Routes de l'isère

René Jacquot voilà un nom qui est étroitement associé à l’âge d’or de la boxe échirolloise de la fin des années 80.Lorrain d’origine, il débarque en Isère en 1985 et partage sa vie entre les entrainements et le métier de chauffeur-livreur.En 1987, il devient champion de France, en 1988, champion d’Europe et le sacre arrive le 11 février 1989, au Palais des Sports de Grenoble face à Don Curry. Ce soir là, René Jacquot devient champion du monde super-welters… Celui qu’on surnomme « le gaulois » (par rapport à ses moustaches) connaît quasiment du jour au lendemain une notoriété immense (d’autant que cela faisait 30 ans qu’aucun français n’avait remporté ce titre). Un succès qui ne sera pas réitéré l’année suivante en raison d’une entorse sur une banale esquive…Durant les années 1990, sans trop s’éloigner du monde de la boxe, René Jacquot dirige successivement une brasserie à Meylan, puis à Voreppe avant de se lancer à nouveau dans le métier de plâtrier… Aujourd’hui, il travaile pour l’association « aapui », une association d’aide à la personne.Rencontre cette semaine avec l’un des meilleurs boxeurs de sa catégorie à la fin des années 80 : René Jacquot, un personnage au franc-parler et au cœur tendre, qui nous emmène sur les routes de ses souvenirs, de St Martin d’Hères à Chamrousse en passant par Echirolles, Seyssinet-Pariset et Grenoble…

Partager sur :