Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements DOSSIER : Mondial 2018 de football

Coupe du Monde 98 : "Et 1, et 2... et 20 ans déjà !"

mercredi 13 juin 2018 à 10:26 Par Romain Parreaux, France Bleu Besançon

"Et 1, et 2... et 20 ans déjà !" : Des instants de pure magie dans un pays saisi Bleu comme Lebœuf, des chants de la ville à la foule Deschamps, de grands moments en Petit bonheurs, et aux couleurs d'une communion en noirs et Blanc !

Mondial 98, "Et 1, et 2, ... et 20 ans déjà !" : une série à 98% d'extraits naturels de souvenirs VQ et à teneur garantie en vitamines MU.
Mondial 98, "Et 1, et 2, ... et 20 ans déjà !" : une série à 98% d'extraits naturels de souvenirs VQ et à teneur garantie en vitamines MU. © Maxppp - Dominique Parreaux, Guy Gios, Olivier Lejeune

"Et 1, et 2... et 20 ans déjà !" : Pour revivre la magie des émotions partagées, une joie de vivre contagieuse, un bonheur collectif et une communion qui a gagné tout un pays descendu dans des rues bleues de monde. Pour revisiter ce bel été qui rime avec fraternité et un 12 juillet dont on se souvient comme si c’était hier. Un album de souvenirs des protagonistes et de toute cette France de juillet 98.

"Et 1, et 2... et 20 ans déjà !" : Pour revisiter l'époque et comprendre ce que ce 12 juillet a finalement changé, ou non.
Pour en découvrir les corollaires plus ou moins évidents : Le Black-Blanc-Beur devenu le Black-Blanc-leurre du siècle. La récupération politique dans une France qui gagne et qui fera slogan de campagne.
Pour retrouver les artistes décomplexés qui font leur "coming-(f)out", pour comprendre comment les maillots femme se sont vendus au delà des stocks, comment les enfants voulaient la coupe à la Barthez, comment on a tout d'un coup fait parler nos footballeurs jusqu'à solliciter leur expertise dans nos mondes de l'entreprise ou des médias.

Et 1, et 2... et des dizaines de témoignages et récits : Carine, Didier, Jean-Luc, Valérie, Marlène, Eric, Marie-Christine, Philippe, Sylvaine, Véronique ou Sébastien – pour autant d'instants de vie – mais aussi Aimé Jacquet, Philippe Bergeroo, Henri Émile, Philippe Tournon et Diamantino de Faria - dit "Manu" - (entraîneurs et encadrement de l’Équipe de France), Nicolas Canteloup, Bruno solo, Guy Carlier, Estelle Denis, Jean-Pierre Darroussin, Christophe Hondelatte, Alain Giresse, Marius Trésor, Jean-François Domergue, Thierry Roland, Jean-Michel Larqué, Didier Roustan, Stéphane Meunier (réalisateur du film « Les Yeux dans les Bleus »), Jacques Séguéla (publicitaire), Philippe Delerm (auteur),…

"Et 1, et 2... et 20 ans déjà !" : pour sourire de la victoire vécue en avion ou s'émouvoir d'un accouchement pendant la finale, pour se retrouver sur la place du village ou sur les Champs-Elysées, pour voyager des vestiaires du Stade de France à la discothèque de vos vacances, de Clairefontaine au banc de touche, et de la Côte d’Azur à la Franche-Comté, tout en récits conjugués à l’euphorie, la liesse, la communion, la joie de vivre et la fête partagée dans une France en état d'amour où le P-I trouve enfin son trait d'union.
"Il été une fois", et rien qu'une fois, l'été 98.

L’aventure « 98 Radio France » (3’52)

La radio de la Coupe du Monde… Des micros tout foot , et un microclimat bien particulier (Christophe Hondelatte, Jacques Vendroux, Guy Carlier).

L’aventure "98 Radio France" (3'52)

La France et Marseille se jettent dans la Grande Bleue (4’00)

Petites histoires de la Marseillaise de Clairefontaine au nouvel hymne des vestiaires du Vélodrome… (Aimé Jacquet, Philippe Bergeroo, Philippe Tournon, Henri Émile).

La France et Marseille se jettent dans la Grande Bleue (4’00)

Les tournants de la Coupe du Monde (4’14)

Le scénario de l’impossible, des scènes d’anthologie et un acteur qui décerne le César du meilleur geste… (Philippe Tournon, Henri Émile, Thierry Roland, Philippe Bergeroo, Jean-Pierre Darroussin).

Les tournants de la Coupe du Monde (4’14)

L’avant-finale en coulisses, prélude à la fête (3’59)

Visite guidée de Clairefontaine, partie de pêche, balade à cheval, et départ pour Saint-Denis via l’Alpe d’Huez, le Mont Ventoux et le Tourmalet réunis… (Manu, Philippe Tournon, Philippe Bergeroo, Stéphane Meunier).

L’avant-finale en coulisses, prélude à la fête (3’59)

Le titre et les émotions du 12 (3’45)

Buts, émotions et anecdotes… Ce qui s’est dit à la mi-temps et sur le banc… Les convictions et le trou noir d’un sélectionneur (Manu, Aimé Jacquet).

Le titre et les émotions du 12 (3’45)

La France dans des rues bleues de monde (3’58)

Aimé (mais ça n'a pas toujours été le cas!…) Jacquet. Confession de Notre Homme de pari (Aimé Jacquet).

La France dans des rues bleues de monde (3’58)

Le 12 juillet de Thierry Roland : une nuit agitée puis à JT (3’53)

Les 2, puis 3 et même 6 mi-temps de Thierry Roland : une “putain” de nuit ! Tellement phénoménal qu’il méritait bien d’être dans le journal de… Jean-Pierre Pernaut (Thierry Roland, Jean-Michel Larqué).

Le 12 juillet de Thierry Roland : une nuit agitée puis à JT (3’53)

Le regard des anciens (3’56)

Aux larmes citoyens, les anciens qui l’ont loupé de (très très) peu se souviennent. Un regard à la fois ému et heureux, avec des étoiles dans les yeux que certains leur broderaient volontiers au maillot… (Marius Trésor, Alain Giresse, Jean-François Domergue, Thierry Roland).

Le regard des anciens (3’56)

Nuit et lendemains, de Clairefontaine à l’Élysée (4’01)

Forcément, les champions ont pris le cigare… au premier sens du terme ! Fête et strip-tease, avant de suivre capitaine Deschamps Élysées, et enfin de se rendre à une Garden… pourtant mal Party !! (Philippe Tournon, Henri Émile, et les voix de Jacques Chirac, Zinédine Zidane, Emmanuel Petit, …).

Nuit et lendemains, de Clairefontaine à l’Élysée (4’01)

L’euphorie et la liesse de tout un pays (4’10)

De Clairefontaine à la fontaine du village, "Deschamps-Elysées" aux chants et soirées (Pierre-Marie Descamps, Vanessa Caffin, Estelle Denis).

L’euphorie et la liesse de tout un pays (4’10)

Ambiance et anecdotes des rues de France (4’01)

La drôle de finale d’un Bruno finalement pas si longtemps Solo, dans une France devenue le plus grand terrain de foot du monde, et que la Coupe coupe des réalités ! (Bruno Solo, Henri Émile, Marius Trésor, Jean-François Domergue, Alain Giresse, Thierry Roland, Vanessa Caffin).

Ambiance et anecdotes des rues de France (4’01)

Du Cap d’Agde à Tours, joie et amours universelles  (4’01)

De la Marseillaise digne du Guinness Book des Records au record de bisous… inspirant au passage celui qui allait créer une nouvelle fête (Eric, Philippe, Athanase Périfan).

Du Cap d’Agde à Tours, joie et amours universelles (4’01)

12 juillet pour 2 grandes histoires (4’02)

Quand la finale se regarde sur écran… de monitoring ! (Marie-Christine, Pauline, Jean-Luc, Valérie).

12 juillet pour 2 grandes histoires (4’02)

De la Côte d’Azur à la Franche-Comté, une nuit unique (4’08)

Le scooter, les fontaines, les gradins du salon et le rapt du pipi : une “vache” de soirée… ! (Marlène, Véronique).

De la Côte d’Azur à la Franche-Comté, une nuit unique (4’08)

Le 12 juillet, insolite… à 1 000 ou 10 000 km voire à 10 000 pieds (3’59)

Y a-t-il un pilote dans l’avion ? Ou comment ne plus savoir ce que veulent les femmes ! (Sébastien, Jean-Michel Buffet (commandant de bord), Sylvaine, Carine).

Le 12 juillet, insolite… à 1 000 ou 10 000 km voire à 10 000 pieds (3’59)

Un été où il fait chauve sur toute la France (3’57)

Cet été là n'a rien de rasoir... quoique ! Tous avec les Bleus, et même bleu Gendarmerie, et un petit coucou ("Coucou, Coucou") aux voisins suisses… (Didier, Frédéric Desaint (coiffeur), Pierre Vélu (Philips)).

Un été où il fait chauve sur toute la France (3’57)

La Coupe du Monde au féminin (4’05)

1998, un été où les filles bronzent aux UB : UltraBleu ! Des bandes de copines qui inspirent les 3 bandes… (Vanessa Caffin, Estelle Denis, Emmanuelle Gaye (Adidas)).

La Coupe du Monde au féminin (4’05)

La France qui gagne, médiatisation et “starisation” (4’18)

Feu la France de Poulidor… Dorénavant seule la victoire est belle, et “Voici” nos champions en habits de “Gala”, dans des “Match” en papier glacé (Jacques Séguéla, Philippe Delerm, Didier Roustan, Guy Carlier, Jean-François Domergue, Vanessa Caffin).

La France qui gagne, médiatisation et “starisation” (4’18)

“Starisation” suite : Nicolas Canteloup, 23ème champion du monde (4’02)

C’est en 98 qu’il a trouve sa voie… ou plutôt ses voix ! Jacquet, Deschamps, Zidane, Barthez – alias Nicolas Canteloup – avec une méthode : un peu de mauvaise foi et beaucoup de très bonnes voix ! (Nicolas Canteloup, avec les faux Guignols et vrais Jacquet, Deschamps, Zidane, et Barthez).

Nicolas Canteloup, 23ème champion du monde (4’02)

La vie de groupe « Les Yeux dans les Bleus » (4’01)

Genèse du projet, et un petit secret de fabrication : une 2ème coupe… au montage cette fois ! (Stéphane Meunier, Philippe Tournon, Henri Émile).

La vie de groupe « Les Yeux dans les Bleus » (4’01)

Le sport change d’image (4’07)

Le foot et le sport s’invitent dans la vie et le quotidien de tout le monde. Il est désormais de bon ton de s'y connaître, de jogger, de jouer au foot… une occasion, pour certains, de sucer leur pouce ! (Jacques Séguéla, Pierre-Marie Descamps, Guy Carlier, Didier Roustan, Jean-Pierre Darroussin).

Le sport change d’image (4’07)

Black-Blanc-Beur (4’00)

Un phénomène de société, mais un mirage passé aussi vite que ceux de la Patrouille de France survolant Marseille en début de Coupe du Monde. (Pierre-Marie Descamps, Philippe Tournon, Alain Giresse, Didier Roustan).

Black-Blanc-Beur (4’00)

Blague-Blanc-Leurre (4’06)

Zidane n’est plus le Président qui illumine l’Arc de Triomphe, l’espoir est depuis longtemps redescendu pendant que Guy Carlier est toujours aussi remonté ! (Jean-Pierre Darroussin, Bruno Solo, Guy Carlier, Christophe Hondelatte, Henri Émile… et les réactions d'époque de Jacques Chirac et Marie-Georges Buffet).

Blague-Blanc-Leurre (4’06)

Bilan, jeu et enjeux de demain (4’03)

10 ans plus tard (en 2008), le regard du sociologue sur les corollaires de la Coupe du Monde. Bilan de ce juillet 1998 et prospective : à quoi ressemblera donc le foot des années 2018 ? (Patrick Mignon, Jacques Séguéla).

Bilan, jeu et enjeux de demain (4’03)

Album de photos souvenirs (4’03)

Cartes postales de juillet 98 (les MMS n'existaient pas !), photos d’un pays, souvenirs de l’équipe, et collector de L’Équipe (Pierre-Marie Descamps, Jacques Séguéla, Jean-Michel Larqué, Philippe Bergeroo, Guy Carlier, Thierry Roland, Philippe Tournon).

Album de photos souvenirs (4’03)

Et parmi les témoins, quelques emblématiques représentants du staff des Bleus :

Les 22 Bleus de l'aventure, avec notamment Philippe Bergeroo (2ème rang à gauche), Aimé Jacquet (2ème rang au centre) et Henri Emile (2ème rang à droite) - Getty
Les 22 Bleus de l'aventure, avec notamment Philippe Bergeroo (2ème rang à gauche), Aimé Jacquet (2ème rang au centre) et Henri Emile (2ème rang à droite) © Getty - Christian Liewig
Henri Emile et Philippe Bergeroo, de part et d'autre d'Aimé Jacquet avant la finale - Getty
Henri Emile et Philippe Bergeroo, de part et d'autre d'Aimé Jacquet avant la finale © Getty - Philippe Caron
Aimé Jacquet et Philippe Bergeroo (à droite) - Getty
Aimé Jacquet et Philippe Bergeroo (à droite) © Getty - Thierry Orban
Au dernier rang, de gauche à droite: Philippe Bergeroo (entraîneur adjoint), Manu (intendant), Aimé Jacquet et Philippe Tournon (en costume, chef de presse) - Getty
Au dernier rang, de gauche à droite: Philippe Bergeroo (entraîneur adjoint), Manu (intendant), Aimé Jacquet et Philippe Tournon (en costume, chef de presse) © Getty - Christian Liewig
Philippe Bergeroo (3ème en partant de la gauche) et Aimé Jacquet - Getty
Philippe Bergeroo (3ème en partant de la gauche) et Aimé Jacquet © Getty - Lutz Bongarts
Défilé sur les Champs : Manu et Aimé Jacquet sur le toit du monde - Getty
Défilé sur les Champs : Manu et Aimé Jacquet sur le toit du monde © Getty - Christian Lewig
Sur le perron de l'Elysée: Henri Emile (même costume qu'Aimé Jacquet en tons de gris), Manu et Philippe Tournon (de chaque côté derrière Henri Emile), et Philippe Bergeroo (masqué par Lionel Jospin) - Getty
Sur le perron de l'Elysée: Henri Emile (même costume qu'Aimé Jacquet en tons de gris), Manu et Philippe Tournon (de chaque côté derrière Henri Emile), et Philippe Bergeroo (masqué par Lionel Jospin) © Getty - Christian Liewig
Henri Emile (entraîneur national) et Philippe Tournon (chef de presse de l'équipe de France) - Maxppp
Henri Emile (entraîneur national) et Philippe Tournon (chef de presse de l'équipe de France) © Maxppp - Matthieu de Martignac