Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Folie Bonbons

Folie Bonbons - Pastille du Mineur

-
Par , , France Bleu

L’histoire de la Pastille du Mineur remonte à la Première Guerre Mondiale. Un officier anglais est hébergé par la famille Verquin qui tient une boulangerie-pâtisserie à Neuville-en-Ferrain depuis 1912.

La Pastille du Mineur
La Pastille du Mineur © Radio France - Patrice Dourlent

Cet officier, pour remercier la famille de son hospitalité, offre avant son départ une recette, un secret de famille qu’il a rapporté des Indes où on utilise depuis toujours les épices et les herbes en médecine. Dans ce cocktail de cinq extraits naturels, l’eucalyptus, la menthe et l’anis étoilé sont reconnus efficaces pour soigner la bronchite.

En 1957, le fils Georges Verquin se spécialise en confiserie. Les terrils ont toujours coloré de pics noirs l’horizon de sa région natale. Il imagine alors un bonbon destiné aux mineurs, pour compenser leur envie de cigarette : fumer est rigoureusement interdit au fond de la mine en raison du grisou qui y circule, ce gaz composé essentiellement du dangereux méthane. Leurs poumons sont par ailleurs mis à dure épreuve dans cette atmosphère confinée chargée de poussières de charbon.

Les plantes, mieux vaut les sucer 

Georges Varquin a l’idée de ressortir la recette d’un tiroir, pour créer une pastille aux propriétés rafraîchissantes qui dégagent les voies respiratoires : un coussin de sucre lisse et brillant, de couleur noire. Pour convaincre les mineurs d’en consommer, la confiserie prend la forme ovoïde d’un boulet de charbon qui attirera aussi d’autres consommateurs.

Cette Pastille demeure le produit de référence de la confiserie Verquin, la plus importante de la région. Depuis 2007, une nouvelle recette sans sucre allège la Pastille du Mineur, fière de ses six petites calories qui offrent toujours « force et bien être », un goût puissant et rafraîchissant. La communication, elle, n’a pas changé : « Les plantes, mieux vaut les sucer ! »

Katherine Khodorowsky

Ecoutez l'histoire de la Pastille du Mineur

Vous pouvez podcaster la série sur Itunes ou la suivre via le flux Rss.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu