Les Spécialistes 2012 - 2013

LES SPECIALISTES « Les Misérables du Limousin » paru aux Ardent Editeurs

Vincent Brousse

Jean-Claude Boulesteix et l’écrivain Laurent Bourdelas vous présentent : « Les Misérables du Limousin » paru aux Ardent Editeurs, dans la collection : A lire dans mon Sofa

« Les Misérables du Limousin » paru aux Ardent Editeurs, dans la collection : A lire dans mon Sofa

Référence explicite aux « Misérables » de Victor Hugo, ce roman-feuilleton est paru dans les colonnes du journal « Le Rapide » entre juillet et septembre 1887. Retrouvé récemment, il n’avait été publié que cette même année 1887, avant de sombrer dans l’oubli. Il mérite une redécouverte.

Le contexte de l’ouvrage :

Fin des années 1840. Musilhac, au sud de la Haute-Vienne, non loin de Saint- Yrieix-la-Perche… Jeannille Dessaleys, jeune fille innocente, travaille avec son père dans les carrières de kaolin, pour le compte d’un fabricant de porcelaine, Etienne Poilevé. Celui-ci, mû par les désirs les plus troubles, la fait enlever par son homme de main, Michelou, un ancien négrier. Jeannille échappera-t-elle au complot manigancé par ce sinistre personnage ? Le kidnappeur n’est-il pas doublé dans ce rapt par un de ses proches ?

Ce même Poilevé est manipulé par un trio infernal, les Crochard, agents à la solde des jésuites. Quel secret se cache derrière ce deuxième complot ? Nous allons voir ici deux abbés et des bigotes à la manœuvre, agissant dans l’ombre… Le père de Jeannille part sur les traces de ces malfaisants, aidé par un peintre parisien, qui a fait le portrait de Jeannille. Parviendront-ils à la retrouver ?

L’auteur mystérieux !

Paru sous la signature de La Veuve d’une victime… « Les Misérables  du Limousin » masque un auteur mystérieux. Et si sous ce pseudonyme, se cachait un ancien ouvrier porcelainier, devenu député d’extrême-gauche de la Haute-Vienne ? Un homme politique qui va basculer dans l’aventure boulangiste !