Replay du lundi 13 juillet 2020

Comment éviter l'insolation, le coup de chaleur ou l'hydrocution cet été ?

- Mis à jour le

L'été il fait chaud, on en profite... mais parfois trop ! Comment éviter l'insolation, le coup de chaleur ou l'hydrocution ? Faut-il vraiment se mouiller la tête avant de se baigner ? Comment réagir si on se sent mal à cause du soleil ? Voici nos conseils pour garder la tête froide.

Les tutos de l'été de France Bleu Berry : Comment éviter l'insolation ou le coup de chaud ?
Les tutos de l'été de France Bleu Berry : Comment éviter l'insolation ou le coup de chaud ? © Getty - 1191728491

Insolation ou coup de chaleur ?

Les risques liés aux fortes chaleurs (voire à la canicule) sont nombreux et peuvent conduire à de graves conséquences.

Le lieutenant Benoit Etienne du Centre de Secours Principal de Châteauroux nous a donné les principaux conseils pour éviter tout risque.

Si vous ressentez les symptômes suivants :

  • Une forte sensation de soif ;
  • Une sensation de fatigue extrême ;
  • La peau chaude et sèche ;
  • Du mal à vous exprimer ;
  • Une sensation de vertige ;
  • Des maux de tête;
  • Dans le cas d'un coup de chaleur, une augmentation de votre température corporelle.

Arrêtez toute activité et rejoignez un endroit ombragé ou/et frais. Hydratez-vous et enlevez le maximum de vêtements possibles. Mouillez-vous avec de l'eau pour vous rafraîchir mais, attention, ne plongez jamais dans l’eau froide, vous risqueriez de subir un choc thermique ;

L'hydrocution

Il est extrêmement dangereux de plonger dans une piscine, un lac, de se jeter d’un rocher ou sauter d’un bateau sans s’être préalablement mouillé. 

L’hydrocution est un accident qui survient lors de l’entrée dans l’eau après une longue exposition au soleil. L’accident est provoqué par la différence de température entre le corps et l’eau, ainsi lors de l’entrée dans l’eau, les vaisseaux, dilatés par l’exposition au soleil et la chaleur, subissent une rétraction brutale ce qui entraîne une syncope. 

Avant de vous baigner :

  • Eviter les expositions prolongées au soleil ;
  • S’hydrater régulièrement ;
  • Ne jamais plonger ou entrer dans l’eau sans  s’humidifier la nuque et le ventre ;
  • Ne pas se baigner en cas de frisson ;
  • Ne pas se baigner après avoir bu de l’alcool en excès, après avoir trop mangé ou après un effort physique intense.

L’hydrocution n’est pas forcément un phénomène foudroyant. Une victime d’hydrocution peut ressentir notamment des crampes, des maux de tête, des frissons ou des démangeaisons.

Si jamais vous vous sentez mal, tentez de garder votre calme, faites des gestes de la main pour prévenir d'autres personnes et rapprochez vous du bord pour sortir de l'eau le plus rapidement possible.

Prévenez immédiatement les secours (112).