Replay du jeudi 14 avril 2016

Les voyageurs de l'Isère: en Guyane

Le carnaval en Guyane: un événement extraordinaire, encore plus fort qu'à Rio!

Carnaval à Kourou - danseuse en fleur
Carnaval à Kourou - danseuse en fleur - Creative Commons - Arria Belli

Jean-Claude Baise est notre voyageur de la semaine. Cet habitant du Touvet, écrivain et ancien professeur de français nous raconte la Guyane comme il l’a perçue durant les 16 ans qu’il a passé là-bas.

C’est le plus grand département français et le plus boisé aussi. Il s’agit de la Guyane. Un DOM dont le nom signifie « Terre d’eaux abondantes » et de l’eau, il y en a !

La Guyane, c’est un territoire où il pleut pas mal et où les fleuves constituent un véritable axe de communication pour tous les peuples qui ne vivent pas le long de la côte atlantique…

La Guyane, c’est aussi un patchwork de cultures, qu’elles soient créoles, noir-marrons, amérindiennes ou européennes.

La Guyane, c’est aussi un passé mouvementé, marqué par la ruée vers l’or au XIXème siècle, les années de colonisation française (jusqu’en 1946), ou encore le célèbre bagne de Cayenne.

Jean-Claude Baise a vécu durant 16 ans en Guyane et nous livre sa vision d’un pays qui le fascine.

Un regard que vous trouvez aussi dans ses écrits :

  • Au Carnaval des espérances (ed : Les Presses du Midi)

  • Sortilèges Amérindiens (ed : Les Presses du Midi)

  • Larmes de Cachiri (ed : l’Harmattan)

  • Perdus en Guyane sur la rivières Counamama (adaptation pour la jeunesse du roman « Sortilèges Amérindiens)

Mots clés: