La crème fraîche

crème fraîche

En 1878, l'écrémeuse-centrifugeuse mécanise et accélère sa production. Elle permet d'obtenir une crème fluide qu'on appelle la crème fleurette. Barattée, cette crème se transforme en beurre. Si on la laisse à température ambiante, elle développe un acide lactique en fermentant et s'épaissit.

Son AOP impose qu'elle contienne au moins 35% de matière grasse mais elle en affiche en réalité 40%. La crème de la crème : très mauvais pour le régime mais tellement bon.

Partager sur :