La mozzarella: la burrata

Mozarella - FB Provence

Le mot « mozzarella » vient de l’italien « mozzare » qui signifie « couper ». En effet, une fois le fromage coagulé, on le coupe à la main pour lui donner la forme et la taille souhaitée. La tomates mozzarella, tout le monde connait ! Cette semaine, on élargit le champ des possibles à cuisiner avec cette boule de fromage à pâte filée typiquement italienne.

Ce qu’elle a de plus que la mozzarella tout court ? Un cœur de crème fraîche. Fragile, elle est emballée de feuilles de jonc et doit être dégustée dans les jours qui suivent sa fabrication.Parfaite avec une salade de jeunes pousses ou des tomates du jardin à condition qu'elles soient mûres et vraiment gouteuses : pour accompagner la burrata, il faut se mettre à sa hauteur. Si ce n'est pas le cas, préférez des tomates confites longuement au four et une huile d'olive agrémentée de basilic ou de sauge ciselée.En fait le mieux est de la déguster comme un fromage blanc en remplaçant le sucre par du basilic, de la fleur de sel et du bon poivre du moulin. A moins de l'accompagner de quelques fraises et un soupçon de vinaigre balsamique. Elle fait aussi des merveilles avec des oreillons d'abricot et du miel de lavande

Partager sur :