Lorette (2013-2014)

La pêche

La pêche-fruit

Star de l'été, on l'a attendu tout le mois de juin : la pêche, la vraie, qui vient de France, est enfin arrivée ! On la cuisine et on en parle toute la semaine sur France Bleu Isère.

Grâce à ses fibres abondantes (2 g/100 g) et très tendres, la pêche stimule tout en douceur les intestins paresseux et fragiles. Elle est si douce que l'on peut l'inclure dans l'alimentation des tout-petits dès cinq ou six mois, réduite en purée ou en compote.Choisissez-la parfaitement à point car elle ne mûrit plus après la cueillette. Un seul moyen de ne pas vous tromper : pressez-la légèrement, elle doit être souple. Sans taches ni traces de meurtrissures, elle dégage une odeur parfumée. La couleur, par contre, ne reflète en rien le degré de maturité. Par ailleurs, les fruits conditionnés en cageots avec des alvéoles sont à privilégier car ils sont protégés des chocs.Conservez-la quelques jours seulement, à plat dans un endroit frais. Le réfrigérateur est à proscrire car il tue sa saveur et la rend cotonneuse. Vous pouvez par contre la congeler très facilement, pelée, coupée en deux et dénoyautée pour ainsi la garder jusqu'à huit mois. En sirop, cette durée s'étend même à un an.Il est préférable de la peler avant toute utilisation pour ne pas ingérer les pesticides qu'absorbe sa belle peau veloutée. Une astuce : plongez votre fruit 20 secondes dans l'eau bouillante puis 5 secondes dans l'eau fraîche : la peau se retirera toute seule.