Lorette (2013-2014)

Mardi Gras : Les oreillettes provençales...

le jeudi 1 janvier 1970
Les Bugnes lyonnaises
Les Bugnes lyonnaises © Corbis

Ou « beugnets » de ma grand-mère !

Les "beugnets" de ma grand-mère (2 gros saladiers)

  • 800 g de farine
  • 4 oeufs
  • 175 g de beurre
  • 2 cs de crème
  • 5 cs de sucre
  • fleur d'oranger ou rhum
  • sel
  • 1 litre d'huile
  • sucre glace

Mélanger à l'aide d'une cuillère en bois ou d'un robot (ustensile K) la farine, une pincée de sel, le sucre, les oeufs et le beurre légèrement ramolli.
Ajouter la crème, la fleur d'oranger ou le rhum et mélanger pour obtenir une pâte homogène.
Couvrir et laisser reposer au réfrigérateur de 24 heures.
Le lendemain, étaler la pâte très très finement ("aussi finement que du papier à cigarettes") et découper à l'aide d'une roulette selon les forme désirée (c'est le moment des enfants).
Faire rapidement frire dans l'huile bien chaude et déposer sur du papier absorbant (c'est le moment de mon mari).

Saupoudrer de sucre glace (beaucoup), déposer dans un saladier, couvrir et réserver dans une pièce froide : elle sont encore meilleure le lendemain, quand on a oublié l'odeur de gras de la cuisson.

Astuces

Pour étaler la pâte très finement, j'utilise ma machine à pâte (et cette fois celle de ma belle-maman qui se met sur mon robot) et je règle sur l'épaisseur la plus fine (ma pâte est carrément transparente !) : c'est magique !!!
Faire les oreillettes la veille et les conserver au frais. Elles seront meilleures le lendemain et on aura oublié l'odeur de friture.

En faire beaucoup... Pour ne pas y revenir, ma grand-mère fait cuire ses « beugnets » à la végétaline et non à l'huile.