Émissions Toutes les émissions

Made in France

Du lundi au vendredi, à 13h40

2min

Inetis

le mercredi 14 juin 2017
Podcasts : iTunes RSS

Un GPS connecté et personnalisable pour les personnes dépendantes.

Inetis est une société qui a développé, conçu mais aussi fabriqué chez nous, en France, en Haute-Savoie un mini-traceur GPS intelligent révolutionnaire. Un traceur de la taille d'une boite d'allumette pouvant être glissé dans un sac, une doublure ou tout simplement accroché à un poignet ou à la ceinture.

Un GPS personnalisable

Grâce à ce boîtier, on peut suivre les personnes dépendantes, notamment atteintes de la maladie d’Alzheimer. Nombreuses sont celles qui une fois sorties de leur domicile ou de leur maison de retraite, sont incapables de retrouver leur chemin. Grâce au boîtier, le personnel médical où leurs proches peuvent les localiser facilement.

Alors localiser grâce à un boitier GPS, ce n’est pas nouveau. Mais là où ce boitier va plus loin, c’est que l’on va pouvoir facilement programmer tout un tas de paramètres. On peut, par exemple, délimiter une zone sur une carte et lorsque la personne porteuse du traceur en sort alors nous sommes alertés. Ce qui nous permet de réagir avant qu’elle ne soit en danger.

Parmi les paramètres que l’on va pouvoir définir pour déclencher des alertes, on peut programmer des horaires d’activités. Très utile la nuit, si le proche sur lequel on veille sort de la maison durant notre sommeil. Et on peut même programmer des températures d’alerte. Si une personne désorientée s’endormait en plein soleil alors tout de suite, nous serions alertés et on pourrait la localiser.

Les plus

Sa qualité, c’est du Made in France et c’est conçu avec beaucoup de soin. Le boitier déjà est étanche. Et puis, il a une autonomie de 16 mois en veille et 10h en fonctionnement maximal. C’est une autonomie inégalée pour sa taille. Je vous le disais, pas plus grand qu’une boite d’allumette pour 29 grammes. En plus, il est capable de fonctionner même dans des endroits insolites comme un TGV lancé à plus de 200 km/h...

Une innovation récompensée puisqu’elle elle a reçu cette année le Prix Blaise Pascal dans la catégorie coopération numérique.

A l’origine

Un couple, Katia Verne et son mari François Foschia, lui est ingénieur Informatique et Electronique. Ils se sont lancés dans cette aventure en 2010. Pour arriver à ce résultat, ça a été 3 années de recherches et développements, mais aussi réussir des levers des fonds.

Le département de Haute-Savoie les a soutenus dans leurs démarches. Et aujourd’hui, il équipe certaines de ses maisons de retraite avec cette technologie française.