Toutes les émissions

Made in France

Du lundi au vendredi, à 13h40

Le Slip Français…

Diffusion du jeudi 30 mars 2017 Durée : 2min

Le slip qui sent bon

Le Slip Français est très certainement le symbole de cette nouvelle génération du Made in France. En 6 ans d’existence l’entreprise a su créer la surprise et se démarquer avec un article du quotidien.

Pourquoi le slip ?

Guillaume Gibault n’a que 25 ans lorsqu’il finit ses études de commerce, il rêve à son avenir et un ami va lui lancer un pari : faire des slips. L’idée va germer. Guillaume a des envies de mode, il saisit le potentiel d’internet. Et le seul article de mode qu’on achète sans essayer : c’est le sous-vêtement. Le slip est donc parfait pour ce mode de distribution. Pari relevé !

Guillaume cherche alors son circuit de production, il lance sa première collection de 600 slips !

Se faire connaître

Guillaume Gibault sait parfaitement comment fonctionne les réseaux sociaux. Il est de cette génération et de la culture du buzz.

En 2013, il lance une campagne « Le Slip qui sent bon ». N’y voyez pas là une simple formule. Le Slip Français a mis au point un slip qui incorpore des micro-capsules de parfum, lesquelles libèrent leur odeur lorsqu'elles entrent en contact avec la peau. Le « Slip qui sent bon » peut diffuser son parfum jusqu’à 30 lavages.

Une usine ?

Le Slip Français fait travailler 27 fournisseurs et prestataires qui sont exclusivement en France. C’est ainsi environ 50 emplois soutenus grâce à ses commandes. D’ailleurs, la transparence est totale, dans les boutiques ou sur internet, vous voyez où sont produits vos sous-vêtements.

En plus, ce génie du Made in France fait de belles collaborations avec d’autres marques emblématiques du Made in France.

Le Slip Français

Parti de 600 slips en 2011, la marque en a produit 250 000 l’an passé. Parti seul, aujourd’hui Le Slip Français emploie directement 43 personnes. Et la plus grande fierté de Guillaume est qu’il n’y a eu AUCUN départ depuis 6 ans. Marie Astrid et Clément ses 2 premiers employés sont toujours là !

Petit exclusivité : Le Slip Français constate que les machines n’ont pas évolué dans ce domaine depuis les années 50. Il travaille en ce moment sur le développement de machines plus productives afin de concurrencer les productions qui viennent de loin.

En France, il se vend 100 millions de sous-vêtements par an. Seulement 5 millions sont fabriqués chez nous. Guillaume compte bien faire changer les choses.

Et pour ces dames ?

Il existait un slip pour femmes. Mais depuis lundi, mesdames, Le Slip Français vous propose également une collection rien que pour vous et évidemment Made in France !