Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 8h38 et 17h40

Mandrin, un enfant du pays. Une série radiophonique pour l'été. Épisode 40 : Les adieux

Louis Mandrin dans les prisons de Valence

Il est l'heure pour Mandrin de continuer ses aventures. Le 10 mai 1755, au Château de Rochefort en Novalaise, autour de quelques tables, avec les fidèles de la première heure, Mandrin prépare sa septième campagne.

    Podcasts :

  • RSS

Mandrin, un enfant du pays. Une série radiophonique pour l'été. Épisode 40 : Les adieux

Les adieux

10 mai 1755 au château de Rochefort en Novalaise.

Ce matin, il fait un temps splendide. Mandrin demande qu'on installe quelques tables dans la cour. Il veut que je partage leur repas avant mon départ.

Il y a là les fidèles de la première heure. Le Major, Court-Toujours et Louison. Les absents sont morts à Gueunand ou envoyés aux galères. Nous y pensons tous mais leurs noms ne sont pas évoqués.

Voilà plus d'un an que j'ai embarqué avec eux pour vivre leur vie au jour le jour. La frousse, l'épuisement, le sang, mais aussi les rires ont scellé des liens bien au-delà de ce que j'imaginais.

Mandrin m'invite à sa table. Je lève mon verre à la septième campagne qu'il prépare. Il me reproche en souriant de ne pas aller au bout de l'histoire. La prochaine expédition sera encore plus incroyable que les autres. Il compte sur 800 hommes. Peut-être plus de mille ! Il me dit qu'il veut mettre tous les Fermiers Généraux à genoux. Je l'écoute, fasciné, comme toujours.

L'heure est venue. Je dois partir. Mandrin me retient : "Tu ne veux pas connaître la fin ?" Je trouve la force de sourire pour lui dire :"Je sais déjà que ta légende te survivra".

-> En savoir plus

Partager sur :