Replay du mercredi 3 mars 2021

Mare latinu : Come prima en Sardaigne, presque la vie d’avant.

La « dolce vita » en terrasse. La Sardaigne est passée cette semaine en zone blanche, des restrictions réduites, une exception italienne voire européenne que la Corse voisine envie.

A Cagliari en terrasse.
A Cagliari en terrasse. - Vito Biolchini

Cafés, bars, restaurants ouverts dans quasiment toute la Sardaigne mais il reste un ou deux points rouges. Un véritable soulagement pour les insulaires alors que le reste de l’Italie n’est pas dans ce cas avec la moitié des régions en jaune l’autre en rouge. 

La Sardaigne a enregistré pendant trois semaines de suite moins de 50 nouveaux cas de Covid-19 par 100.000 habitants, principal critère retenu pour passer en zone blanche, mais les contrôles sont maintenus le couvre-feu étant toujours en vigueur passé 23 heures 30. Les contrôles s’appliquent aussi pour tout entrant sur le territoire.

Carlo Pala, universitaire résidant dans le nord de l’île témoigne d’une vie presqu’oubliée après 4 mois de lockdown : 

"Jusqu’à 21h les bars, les pubs sont ouverts et  les restaurants jusqu’à 23h. Certains endroits suivront peut être la semaine prochaine, les salles de sport les piscines. Les autorités soulignent que le virus n’a pas disparu totalement chez nous, l’ile de la Maddalena est encore en zone rouge, cela dit l’indice de propagation du virus est le plus bas d’Italie. Lundi dès que les établissements ont pu ouvrir on a vu les gens se précipiter pour profiter, respirer la vie d’avant. Mon espoir est que la Corse aussi qui nous envie, je le sais, puisse arriver à une situation similaire, mais on verra dans les prochains jours comment les choses se passent  en espérant que cela dure. "

Mots clés: