Replay du jeudi 29 avril 2021

Mare latinu : Georges Antoni: " il y aura toujours des découvertes à faire, chaque plongée est différente".

Des milliers de plongées, des centaines d'heures de tournage, mais pour Georges Antoni il y a toujours quelque chose à découvrir. Un projet de documentaire sur l'eau présente en grande quantité en Corse si fragile et si précieuse à la vie.

Georges Antoni un plongeur , un réalisateur.
Georges Antoni un plongeur , un réalisateur. © Radio France - jérome susini.

La suite de notre portrait consacré à Georges Antoni l'homme aux 5000 plongées:

Un nouveau projet de tournage sur "l'eau source de vie".

"C’est un film que j’ai toujours eu envie de faire et je prendrai le temps pour cela. Là où il n’y a pas d’eau il n’y a pas de vie, d’ailleurs dès que l’on veut visiter une planète on cherche à savoir s’il y a des traces d’eau.  Ce film montrera l’eau qui dévale les montagnes de Corse pour arriver à la mer, cela pour se rendre compte du pourquoi elle est vitale. _J’espère qu’en regardant les images les corses se diront que l’_on a de la chance d’avoir autant d’eau il faut la préserver car rien n’est éternel." 

"il y a le comportement des espèces qui peut changer".
"il y a le comportement des espèces qui peut changer". - georges antoni.

Y retourner encore et encore.

"Il y aura toujours des choses à découvrir lors de plongées sous-marines car elles sont limitées par le temps et par la visibilité réduite, plus on peut s’enfoncer vers les profondeurs plus on découvrira des choses inconnues. _On découvre une espèce inconnue par jour ce qui signifie qu’il y aura toujours de quoi faire des découvertes sous les mers. Un site que l’on a déjà vue ne sera jamais le même au fil des plongées, il y a le comportement des espèces qui peut changer.  _On peut plonger des centaines de fois au même endroit et ce ne sera jamais la même chose c’est ce qui est beau et qui fait que l’on a envie d’y retourner encore et encore."  

" chaque plongée est une découverte."
" chaque plongée est une découverte." - georges antoni.

Retrouvez ici la chronique "mare latinu" sur le même sujet avec : "Georges Antoni, rencontre avec l'homme aux 5000 plongées."

Mots clés: