Replay du mercredi 28 avril 2021

Mare latinu : Georges Antoni, rencontre avec l'homme aux 5000 plongées.

Il a été un pionnier dans le domaine de l'image sous-marine, Georges Antoni continue de nous raconter la vie sous les mers et la Corse qu'il aime tant. Un homme de la mer qui s'émerveille tous les jours.

"La mer une redécouverte à chaque plongée"
"La mer une redécouverte à chaque plongée" - georges antoni

Portrait d'un passionné amoureux de la Corse, des mers, de l'eau, des espèces, insatiable réalisateur de documentaires.

"J'ai été d'abord chasseur sous-marin,  puis plongeur, puis photographe et j'ai pu faire des ouvrages sur le milieu marin, mais la Corse c'est pas seulement la mer. J'ai par exemple eus la possibilité de promener mon drone ( avec autorisation ) sur les hauteurs autour de Scandola c'est fantastique. La Corse cette montagne a ses sommets enneigés des paysages fantastiques de partout, des lacs de montagne extraordinaires, pour moi comme disaient les Grecs c'est Kalliste la plus belle." 

Des tournages pour raconter des histoires .
Des tournages pour raconter des histoires . - georges antoni.

Ce grand professionnel a plongé dans pratiquement toutes mers du globe mais continue a découvrir des lieux dans l'île. 

"Je prétendais connaître la Corse et lors d'un tournage que j'avais initié avec Edmond Simeoni, qui nous a quitté malheureusement, celui ci m'a amené dans des endroits que je ne connaissais absolument pas, la vallée de la Restonica par exemple. Quand on se promène en Corse on a l'impression de se promener dans plein de pays différents.  Je crois que _j'ai dans ce pays de quoi m'émerveiller plusieurs vies de suite._

Georges Antoni produit des documentaires qui sont diffusés sur plusieurs chaines de télévision, les corses connaissent ses images depuis toujours grâce à France 3 Corse ViaStella, mais il est présent également sur les réseaux sociaux où très généreusement il partage son amour des belles images. 

Un passionné aux 5000 plongées.
Un passionné aux 5000 plongées. - Georges Antoni.
Mots clés: