Replay du jeudi 28 janvier 2021

Mare latinu : L’énigme des grands cercles sur les fonds du Cap Corse, une formation unique en Méditerranée.

- Mis à jour le

Des atolls de coralligène uniques en Méditerranée qui ont été repérés à l’aide de Sonar par des chercheurs, Laurent Ballesta y a fait la première plongée.

la première plongée pour observer ces  grands cercles  .
la première plongée pour observer ces grands cercles . - gombessa expéditions.

Une formation spectaculaire directement observée pour la première fois par l’équipe de plongeurs d’Andromède menée par « le plongeur des abysses » Laurent Ballesta. 

Lors d’une mission l’été dernier sur le thème de confinement et biodiversité une plongée profonde a permis à ces plongeurs d’approcher de prêt ce site qui est tout à fait énigmatique. Laurent Ballesta veut en savoir plus : 

Plongée avec une station bathyale.

"Cette technique nous permet de plonger sans limite de temps à plus de 100 mètres de profondeur. L’été prochain on va s’intéresser aux atolls de coralligène, une formation unique en Méditerranée présente au nord du Cap Corse. Cela a été découvert en 2011 par les chercheurs de l’Université de Corte et les équipes de l’Ifremer. Une découverte en faisant une campagne de Sonar de choses incroyables : _des marques sur le fond, un millier d’anneaux  parfaitement circulaires de trente mètres de diamètre_. On a été les premiers à y faire une plongée humaine. Pour moi c’est fascinant, intrigant, ce  sera une exploration tellement exotiques et en même temps prêt de chez nous."

Une espèce non repertoriée.

Une limace de mer inconnue dans ces attols.
Une limace de mer inconnue dans ces attols. - Gombessa expéditions.

C’est d’ailleurs en faisant cette plongée l’été passé que Laurent Ballesta a fait une curieuse rencontre d’une espèce totalement inconnue par les scientifiques, elle n’a encore jamais été décrite, une limace de mer jaune et bleue. "Cela signifie que l’on est encore capable de dire qu’il y a des choses que l’on ne connait pas chez nous"! s’émerveille Laurent Ballesta, mais qu’il se rassure nous nous émerveillons avec lui.

Laurent Ballesta dans la station bathyale.
Laurent Ballesta dans la station bathyale. © Maxppp - SPEICH Frédéric

Nous attendrons et suivrons les plongées de Laurent Ballesta dans cette zone du Parc naturel marin du Cap Corse et de l’Agriate, ainsi que celle dont il nous parlait dans « Mare Latinu » toujours en Corse à la recherche de l’Ange de Mer.