Replay du vendredi 30 avril 2021

Mare latinu : Le repiquage d'herbiers de Posidonie commence cette semaine à Sant' Amanza.

- Mis à jour le

Des hectares d’herbiers de Posidonie arrachés, la préfecture maritime a stoppé le massacre avec des interdictions de mouillage. Aux scientifiques désormais de sauver une plante essentielle dans la lutte contre le réchauffement et vitale pour les espèces. RENFORC un projet unique en méditerranée.

Santa Manza, les premiers repiquages de Posidonies
Santa Manza, les premiers repiquages de Posidonies - gérard pergent.

Une plante sous-marine qui est essentielle, d’abord c’est une végétation généreuse propice à de nombreuses espèces de plus la posidonie absorbe les gaz carboniques, Gérard Pergent est coresponsable de ce projet baptisé RENFORC : 

"Ce projet est la suite d’un programme de recherche de l’Université de Corse avec la Collectivité de Corse sur l’atténuation des effets du changement climatique grâce à la Posidonie. On va tester différentes méthodes de transplantation de ces plantes, pour reconquérir des secteurs où elles ont été détruites par les ancres. Comme dans un jardin on va choisir les plantes qui ont une croissance rapide les déplacer vers les zones touchées. 4 méthodes de replantation vont être testées puis _on appliquera la meilleure sur l’ensemble du littoral de la Corse._

des dizaines d'hectares étaient arrachés tous les ans.
des dizaines d'hectares étaient arrachés tous les ans. © Maxppp - ERIC DULIERE

8 hectares d’herbiers disparus en un an à Sant'Amanza. 

_"Ce programme n’a été possible qu’après la prise d’arrêtés d’interdiction de mouillage pour les bateaux de plus de 24 mètres. On commence ce programme par l’extrême sud particulièrement touché par ces arrachages et la baie de Sant'Amanza est donc notre premier atelier. De plus la zone se trouve dans la réserve des bouches de Bonifacio où les grandes unités de plaisance sont très surveillées désormais." _

Pour en savoir plus sur ce programme RENFORC.

Mots clés: