Replay du mercredi 9 juin 2021

Mare latinu : Marritimomob, une formation accueil sûr nautisme tourisme durable, Ligurie, Sardaigne et Corse.

Les échanges transfrontaliers soutenus par des programmes européens ont été affectés par la crise, les choses reprennent à présent . C’est le cas du projet Marittimomob avec la CCI de Corse et de Sassari.13 jeunes corses, sardes et ligures en formation avec l'Université de Gênes et en stage.

Mariangela Cherchi une étudiante sarde en stage à Ajaccio.
Mariangela Cherchi une étudiante sarde en stage à Ajaccio. - M.Cherchi.

Mariangela Cherchi diplomée de l’Université de Sassari, a fait son à la capitainerie du port Tino Rossi à Ajaccio : 

"Je suis là au port Tino Rossi pour un stage,  je me suis occupé de l’accueil des plaisanciers,  j’ai aussi collaboré à la traduction  de documents ou encore la préparation d’un questionnaire pour les plaisanciers et d’un guide durable. C’est une formation de perfectionnement dans le domaine de l’accueil sûr dans le nautisme et le tourisme durable. Ce projet a débuté en janvier avec des cours où nous avons approfondi le nautisme durable, avec des notions de soft skyll, de leadership et travail de groupe." 

"Une expérience motivante"
"Une expérience motivante" - jerome susini.

Une formation transfrontalière.

"Je viens de l’Université de Sassari en octobre j’ai été diplômé en science du tourisme culturel. Cela consiste à connaitre les activités culturelles présentes sur un territoire, en valorisant la culture du pays. C’est une expérience très motivante, j’en garderai surement un bon souvenir une expérience à prolonger dans mon travail futur. Ce programme a pour objectif de favoriser le travail transfrontalier cela dit personnellement dans le future j’aimerai travailler dans mon pays en Sardaigne".   

Mots clés: