Émissions Toutes les émissions

Marie Chioca

Marie Chioca

Par le dimanche 18 décembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Terrine de truite
Terrine de truite - Marie Chioca

On cuisine la truite pour les fêtes de fin d'année

Un idée originale pour les fêtes une terrine de truite à l’amande blanche

Recette tirée de l’ouvrage « La cuisine bio des jours de fête », paru aux éditons Terre Vivante.

D’une consistance parfaite, cette terrine peut aussi bien se découper en de jolies tranches qui ne s’effritent pas qu’être tartinée sur des toasts. Idéalement, choisissez chez un éleveur bio des filets de grosse truite de plus de 1,5kg, ils seront encore plus moelleux.

Les proportions sont données pour 2 terrines, mais l’on peut en congeler une (bien emballée pour que le froid ne la sèche pas), ou diviser les proportions par deux mais c’est toutefois un peu compliqué à cause de l’œuf unique.

Ingrédients pour 2 terrines de 6 parts (en entrée, sinon, 10 à 10 parts en apéritif sur des toasts)

Préparation : 10 min

Cuisson : 30 min

  • 600g de filets de truite (blanche ou saumonée) sans peau et sans arrêtes, ultra fraîche (pêchée du jour)
  • 4 cuil. à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuil à soupe bombées de purée d’amande blanche
  • 4 échalotes
  • Le jus d’un citron
  • 5cl de vin blanc sec
  • 1 œuf
  • 20g de farine
  • Quelques brins de ciboulette
  • 10g de fleur de sel
  • Poivre 5 baies du moulin

Préchauffer le four à 180°C.

Faire revenir à la poêle les échalotes émincées dans l’huile d’olive jusqu’à obtention d’une légère coloration des sucs.

Transférer dans le bol d’un robot avec tous les autres ingrédients de la terrine, sauf la ciboulette. Mixer en mode pulse, de façon à garder des tous petits morceaux (c’est encore meilleure qu’en faisant une « purée » trop lisse).

Ajouter la ciboulette très finement émincée et bien mélanger à la cuillère.

Verser dans deux petits moules à cakes ou terrines d’environ 16 cm de long par 12 cm de large, et enfourner pour 30 minutes.

Servir bien frais sur des toasts, ou en entrée avec une salade, voire même encore tiède en plat principal avec un riz parfumé.

N’hésitez pas à réaliser cette terrine avec du saumon sauvage, sa saveur sera certes un peu moins fine, mais il est parfois plus facile d’en trouver. Une seule condition, absolument non négociable : le poisson doit être ultra frais, pêché du jour, ou à la rigueur, de la veille (ou surgelé) mais jamais plus car cela gâcherait immanquablement cette bonne terrine !