Toutes les émissions

Paris Psy

Du lundi au vendredi à 09h45

Entretien d'embauche
Entretien d'embauche © Getty - PhotoAlto - Eric Audras

Conseils pour l'entretien d'embauche

Diffusion du mardi 4 septembre 2018 Durée : 3min

Christophe de Vitry sur Seine (94) nous pose la question suivante : « J’ai un entretien de recrutement pour un nouveau job la semaine prochaine. Je suis déjà stressé. Comment puis je réussir cet entretien et faire une bonne première impression ? »

Un entretien d’embauche, c’est toujours stressant, et c’est bien normal car on sait qu’on va être évalué en seulement quelques minutes. Une bonne façon de se préparer et de relativiser les choses, c’est de se mettre à la place du recruteur et de comprendre ce qu’il cherche à évaluer. Au delà de vos compétences qui sont annoncées sur le CV, le recruteur veut se faire une idée de votre personnalité.

Donc il va regarder d’abord votre allure générale, soignez donc votre tenue, c’est à dire adaptez vous au code de l’entreprise : costume, cravate ou pas. Tâchez de repérer le style de l’entreprise avant le rendez vous, et synchronisez vous.

Pendant l’entretien, le recruteur va observer vos réactions :

  • Quoi qu’il arrive, tenez vous droit, et regardez le.
  • Il n’y a rien de pire que de répondre en regardant ses pieds..
  • Pensez à la poignée de main qui doit être ferme mais pas crispée,
  • Parlez posément, d’une voix bien articulée et audible.
  • Évitez de couper pas la parole. Votre recruteur sait que vous êtes stressé, et il évaluera aussi comment vous gérez votre nervosité ou le fait d’être déstabilisé.
  • Dernière astuce : repérez votre itinéraire quelques jours avant, Evitez vous le stress d’arriver trop juste ou en retard avec un mauvais timing ou des difficultés de transport de dernière minute.

La forme, c’est très important, mais il y a aussi ce qu’on dit

  • On le sait tous, il y a des questions incontournables dans ce type d’entretiens. 
  • Préparez évidemment vos réponses. Il y a de grandes chances que l’on vous interroge sur vos motivations, vos réussites, vos points forts, et vos limites. Préparez tout cela. Et quand le recruteur vous interrogera, répondez de manière synthétique. Évitez de vous lancer dans trop de détails. Si le recruteur veut en savoir plus, il saura vous le demander.
  • Soyez authentique : Ne forcez pas le trait.
  • Par exemple, ne jouez pas l’enthousiasme ou la décontraction. Les recruteurs sont entrainés et savent repérer ce qui est factice.
  • Évitez les critiques acerbes sur vos anciens collègues.
  • Montrez vous curieux et ouvert.
  • Et si vous séchez sur une question : assumez le ! et proposez de vous renseigner plutôt que de mentir ou rester muet
  • En fin d’entretien, le recruteur vous demandera surement si vous avez des questions : c’est le moment de montrer aussi votre motivation en revenant sur un point évoqué précédemment.
  • Pour finir, rappelez vous que le choix final d’un recruteur lui appartient : il ne dépend pas de vous ! Concentrez vous sur ce qui dépend de vous dans ce moment ( c’est à dire votre discours, et vos réactions ) Lâchez prise sur le reste. Chacun ses responsabilités !