Replay du mercredi 24 mars 2021

Un trésor dans le Rhône

- Mis à jour le

Et aussi : Clarisse Crémer, une navigatrice est née

Le Rhône a révélé un secret incroyable dans ses eaux
Le Rhône a révélé un secret incroyable dans ses eaux © Getty

Un trésor dans le Rhône

Un trésor se cache dans le Rhône ! Pour le découvrir, il faut y plonger à plus de 20 mètres de profondeur dans un courant tellement fort que la visibilité est nulle. Pourtant, l'épreuve en vaut la peine et c'est ce qu'on découvert les archéologues qui ont pris le risque d'y descendre. 

Le fleuve cache, en effet, une épave romaine avec toute sa cargaison et un précieux trésor du IVe siècle qui lève le voile sur une période méconnue de l'histoire Antique.

Découvrons ce passé fascinant qui refait surface : celui du grand port antique d'Arles.

Comment ce bateau a-t-il coulé dans le Rhône ? Quels renseignements la cargaison de l'épave a-t-elle donné sur le passé ? Pourquoi Arles est-elle une ville importante en archéologie ?

Pour en parler : Saléha Gherdane, réalisatrice du documentaire "Le trésor du Rhône" diffusé le 24 mars à 20h50 sur France 5.

Clarisse Crémer, une navigatrice est née

Le 3 février dernier, Clarisse Crémer est arrivée aux Sables-d'Olonne. À 31 ans, elle a bouclé son tour du monde en 87 jours bouleversant le public et les vieux loups de mer. 

C'est la première des skippeuses à avoir franchi la ligne d'arrivée du Vendée Globe 2020-2021. Elle détient aujourd'hui le record féminin du tour du monde en solitaire en monocoque. 

Pourtant, rien ne la prédestinait à devenir skippeuse. Découvrons comment cette jeune femme d'affaire sortie d'HEC est devenue une grande navigatrice. 

Quelle révélation lui a donné envie de changer son destin ? Quel a été le moment le plus difficile de la course ? Que ressent-elle sur l'eau, en pleine mer, seule sur son bateau ?

Pour en parler : Clarisse Crémer, navigatrice.

Clarisse Crémer et Sidonie Bonnec dans l'émission Minute Papillon !
Clarisse Crémer et Sidonie Bonnec dans l'émission Minute Papillon ! © Radio France
Mots clés: