Replay du jeudi 27 février 2020

Municipales 2020 : la gestion des animaux sauvages à Roquepouy

- Mis à jour le

Le chant du coq, l’élevage des canards, la traversée des routes par les chevreuils... tant de sujets forts entre la nature et l'homme défendus par Anaïs durant sa campagne électorale aux municipales de Roquepouy.

La gestion du chant du coq, l'un des axes de campagne pour Anaïs dans ces municipales 2020 à Roquepouy
La gestion du chant du coq, l'un des axes de campagne pour Anaïs dans ces municipales 2020 à Roquepouy © Getty - Andy Sacks

Le bien vivre ensemble avec la nature est l'un des axes forts de la campagne électorale d'Anaïs pour les municipales 2020 à Roquepouy. La tête de la liste "Roquepouy en grand, Roquepouy ensemble !" défend ses idées pour les roquepouyeux soient bien en phase avec la nature est ses nombreux habitants.

Anaïs : Roquepouy est pour moi cette ville aux multiples facettes qui permet chaque jour de faire des rencontres bouleversantes et étonnantes, qui permet aussi à chacun de s’épanouir dans le respect de l’autre. Il est primordial que nous réussissions à cohabiter ensemble et en connivence avec la nature qui nous entoure. Quand je serai à la tête de cette ville je veillerai à faire respecter certaines règles rendant cette promiscuité avec la faune gérable et supportable. J’imposerai par exemple la priorité sur la route pour les chevreuils qui viennent de droite bien sûr un chevreuil percuté venant de gauche sera en tort et sanctionné, enfin s’il n’est pas mort. Le chant du coq doit être programmé à 8h afin de respecter le sommeil de tous. Aucun cocorico ne sera autorisé avant cette heure-là et à 10h le weekend. Les canards doivent être mis en sourdine entre 20h et 8h du matin et les élevages porcins se doivent d’être équipés tout autour de leurs structures d’absorbeur d’odeurs. C’est ensemble que nous ferons de Roquepouy un village respectueux de tous et respecté par tous.

L’affiche de campagne d'Anaïs pour les élections municipales à Roquepouy
L’affiche de campagne d'Anaïs pour les élections municipales à Roquepouy © Radio France
Mots clés: