Replay du jeudi 12 mars 2020

Municipales 2020 : pas d’impôt à Roquepouy pour une ville indépendante

Mesure choc proposée par Anaïs, candidate aux municipales à Roquepouy, avec la suppression de l'impôt. Une ville ainsi transformée en un véritable eldorado.

Suppression de l'impôt à Roquepouy dans le programme électoral d'Anaïs
Suppression de l'impôt à Roquepouy dans le programme électoral d'Anaïs © Getty - Pakin Songmor

Une suppression de l'impôt à Roquepouy qui pourra dans un second temps déboucher sur une indépendance de la commune, c'est le projet d'Anaïs qui est candidate aux municipales 2020 dans cette commune des Landes.

Anaïs : l’argent est bien trop souvent au cœur de nos conquêtes, des nos ambitions mais aussi et surtout de nos inquiétudes. Il n’y a rien de plus angoissant que de devoir gérer constamment un budget en devant anticiper des imprévus et surtout de lourdes charges fixes. C’est pourquoi, quand je serai élue, Roquepouy deviendra une ville sans impôt. Bien que je vous assure une suppression de la monnaie dans les prochaines décennies, la ville aura jusque là encore besoin de fonctionner dans ce système économique si obsolète et bien trop ancré dans la société.
En revanche, si Roquepouy devient une ville sans impôt ce n’est plus une simple élection que je vous propose à long terme mais la prise d’indépendance de notre village qui deviendra un nouvel État à part entière, ce qui reste le mode de fonctionnement le plus sain. Nous ne donnerons plus d’argent sans savoir où il part. Nous ne dépendrons plus de qui que ce soit. Nous fonctionnerons uniquement en interne et pourrons faire ensemble de notre ville, un véritable eldorado !
Avant la disparition totale de la monnaie, chaque pauvre sera parrainé par un plus riche qui devra subsister à ses besoins en attendant que l’ordre soit rétabli et que les budgets soient rééquilibrés. Ainsi, nous irons vers une ville plus indépendante.

L’affiche de campagne d'Anaïs pour les élections municipales à Roquepouy
L’affiche de campagne d'Anaïs pour les élections municipales à Roquepouy © Radio France
Mots clés: