Moi Anaïs, candidate aux municipales 2020 à Roquepouy

Du lundi au vendredi à 6h20, 7h40 et 17h35

L'éducation et la scolarité pour les jeunes de Roquepouy dans le projet pour les municipales d'Anaïs
L'éducation et la scolarité pour les jeunes de Roquepouy dans le projet pour les municipales d'Anaïs © Getty - fstop123

Municipales 2020 : une école en libre-service, pour une ville éduquée à Roquepouy

Diffusion du lundi 2 mars 2020 Durée : 2min

La scolarité et l’éducation de la jeunesse de Roquepouy, l'une des préoccupations d'Anaïs, candidate à la mairie de cette commune des Landes.

Dans le programme électorale d'Anaïs, candidate aux municipales à Roquepouy, figure en bonne place l'éducation et la scolarité des jeunes de la commune. Des idées et un projet qui va sans aucun doute faire bouger les lignes dans l'Education Nationale.

Anaïs : notre avenir se trouve entre les mains potelées et pleines de microbes de nos épuisantes progénitures. Nous avons tous conscience que leur mutation génétique impactera inévitablement la bonne marche de notre ville. Comme leurs difficultés à articuler des mots qui existent vraiment ou de ponctuer leur phrases par “frère”, “gros” ou “wesh”. Il convient donc de s’adapter à ces changements et Roquepouy sera une ville précurseuse en terme d’éducation. Le rythme scolaire sera relatif aux envies de chacun avec une école en libre service  ouverte de 6h à 23h. Des professeurs également disponibles aux heures d’ouverture et dans les matières générales comme le français, les mathématiques ainsi que des matières plus spécialisées comme “la quête du bonheur”, “réfléchir par soi-même" ou encore “supporter l’autre”, des cours qui aurait dû déjà être au programme depuis 1970. Quand je serai élue chaque famille sera équipée en collier anti-pleurnichement qui filtrera également les autres pollutions sonores tel que les chanteurs Jul, Aya Nakamura et les plaintes en tout genre. Car l’éducation de nos enfants restera l’une de mes priorités.

Mots clés