Mon ami Pierrot
Émissions – Rendez-vous

Mon ami Pierrot

A la découverte de Pierre Perret, le chanteur mais aussi l'homme. Une série des ateliers de création La Méridienne en 10 épisodes proposée par Sébastien Doucet.

Pour écouter les Podcasts de "Mon ami Pierrot"

Pierre Perret c’est bien sûr « Le zizi », « Les jolies colonies de vacances », « La cage aux oiseaux » mais c’est aussi et surtout des chansons tendres et engagées tels que « Lily », « La bête est revenue », « Mon p’tit loup » ou « La femme grillagée. Autant de chansons que l’on fredonne aujourd’hui dans les cours de récréation ; à ce jour vingt sept écoles ou établissement publics portent le nom de Pierre Perret.

Mon ami Pierrot - Radio France
Mon ami Pierrot © Radio France
Pudique, secret, simple et attachant, pierrot la jactance cultive de nombreux jardins secrets. « Mon ami Pierrot » se propose de revenir sur les faces cachées de l’homme, ses amitiés et ses rencontres avec George Brassens , Charles Aznavour, Paul Léautaud , Claude Autant-Lara, ou Jean Girault . Ses passions pour la gastronomie, la pêche, la littérature licencieuse ou le cinéma. Un homme simple amoureux des petites choses de la vie.En 2013 et à bientôt 80 ans, Pierre Perret fête ses 55 ans de carrière.Il vient de publier chez Naïve son intégrale avec 29 CD et un DVD.

Pierre Perret - Radio France
Pierre Perret © Radio France
La série comporte dix épisodes ponctués par l’un des succès de l’artiste :

1.    La p’tite Julia (souvenirs aux parfums d’enfance)Souvenir d’enfance et d’adolescence. Sa naissance à Castelsarrasin en 1934, le café du port tenu par ses parents au bord du canal, à deux pas de la Garonne. 2.    Les passantes (Brassens, le grand frère)Amitiés et influences de Georges Brassens.3.    Lily (Le Pierrot engagé)De son enfance à Castelsarrasin qu’il passera avec des arméniens, italiens ou espagnols fuyant la guerre, l’ami Pierrot a toujours combattu l’extrémisme et le racisme. Le combat de toute une vie !4.    La cage aux oiseaux (Pierrot et les marmots)Pierre Perret le confesse encore aujourd’hui « je ne suis pas sûr d’être sorti de l’enfance ». Depuis toujours, les marmots reprennent en cœur les chansons de l’ami Pierrot : « Tonton Cristobal », « Vaisselle cassée », « La cage aux oiseaux »… Perret n’était-il pas l’éternel invité de l’école des fans de Jacques Martin ? Sa plus grande fierté en 55 ans de carrière ? Que 27 écoles et établissements publics en France et en Belgique portent son nom.5.    Estelle (Pierrot la provoc’)« Blanche », « La Corinne », « La sieste » ou « Clémentine », on ne compte plus les chansons grivoises voir paillardes de l’ami Pierrot. Il a, par ailleurs, publié en 2000, un ouvrage de référence : l’anthologie de la poésie érotique.6.    Une minute de soleil en plus (Pierrot, prête-moi ta plume)N’ayant que son certificat d’étude, Perret n’en est pas moins un compteur hors pair. Du petit Perret illustré jusqu’au parler des métiers, Pierrot a publié 16 livres en 40 ans. 7.    Quand on a le cœur gros (Perret fait son cinéma)A 14 ans, Pierre Perret fréquente le conservatoire de Toulouse pour y apprendre le saxophone et l’art dramatique. En dix ans, de 1969 à 1979, il apparaitra dans cinq films dont l’inoubliable « les patates » de Claude Autant-Lara, une comédie dramatique sur fond de seconde guerre mondiale mais pourquoi n’a t-il rien tourné depuis plus de quarante ans ? 8.    Le tord-boyaux (Perret, le fin gastronome)Perret est un fin gourmet. Il se nourrie de produits naturels issus, en grande partie, de son jardin et de son élevage de Nangis en Seine et Marne. Perret se doit d’avoir une alimentation équilibrée suite à une grave maladie pulmonaire à la fin des années 50.9.    Fillette, le bonheur c’est toujours pour demain (Perret, le rêve du pêcheur)Depuis son plus jeune âge, Pierre Perret a toujours été un grand amateur de pêche. De la pêche en rivière avec son père devant le café du port jusqu’aux lacs du Connemara, il n’a cessé de trainer ses gaules à travers le monde.10. La femme grillagée (Pierrot et la scène)De l’Olympia jusqu’à la salle des fêtes de la Ferté Saint Aubin, sans discernement,  Pierre Perret chante pour toutes les générations. Parmi ses plus grands moments d’émotion, son concert au festival des vielles Charrues en 1999 où il entonna « le zizi » devant 50 000 personnes en délire. « Le zizi » reste avec « Petit papa noël » de Trenet, le plus grand succès de la chanson française avec 5 millions d’exemplaires vendus.

 

 

 

Partager sur :

Pied

Retrouvez toutes nos émissions sur le thème Émissions – Rendez-vous