Replay du jeudi 21 janvier 2021

Pourquoi danser fait tant de bien? (Ou pas ;-) )

- Mis à jour le

Avec Serge Sommer, psychanalyste à Livron

Pourquoi danser fait tant de bien? (Ou pas ;-) )
Pourquoi danser fait tant de bien? (Ou pas ;-) )

Ah ce sourire, quand ceux qui aiment danser dansent... 

Ces sourires ou parfois le contraire? Comme une gêne?  

Dans les deux cas, il se passe la même chose. 

Danser, c'est finalement sortir de son mental. C'est comme l'activité physique, mais il y a quelque chose d'harmonieux. On se laisse porter par la musique. On est plus « sujet », en quelque sorte. On est « objet » du rythme, objet de la musique. On se laisse porter et finalement, on va avoir cette connexion au corps qu'il est si difficile d'avoir lorsqu'on mentalisme trop les choses. 

Danser, c'est lâcher prise et c'est ça qui ramène toujours à la joie à danser. On va pouvoir bouger, on va pouvoir se détendre. On va pouvoir faire des grands gestes et se reconnecter au corps de manière harmonieuse. 

Et c'est ce qui est aussi difficile pour certaines personnes, parce que ce lâcher prise va toucher à cette image inconsciente du corps: On va me regarder, on va me voir! Est ce que je sais bien danser? 

Je pense, au lieu de me lâcher sur la musique, au lieu d'être objet de ce rythme qui me porte, je reste sujet de l'image de moi même et j'imagine les autres qui me regardent. Et ça va se voir que je suis mal à l'aise! 

C'est un peu comme quand on est timide et qu’on risque de rougir. Je m’attend à rougir, alors je rougis! Et quand je sens que je rougis, je rougis encore plus!!!  :-) 

La danse, c’est se reconnecter au corps, au rythme, à notre animalité. Parce que le corps est rythmé. Le cœur bat, le souffle est régulier... dansons! 

[

Mots clés: