Replay du mardi 27 avril 2021

MON PSY ET MOI Covid: Aidons les enfants à garder leur place d'enfant!

- Mis à jour le

Virus, pandémie, tous ces mots ne vont ils pas effrayer nos enfants? Comment leur garder leur place d'enfant en jonglant avec les masques, les tests, le gel hydroalcoolique? La question est bien légitime!

Etre un enfant heureux au temps du Covid
Etre un enfant heureux au temps du Covid

  Peut être que le première question qu'il faut se poser, c'est: c'est quoi, la place d'un enfant? 

Un enfant, c'est une personne qui est appelée à un jour devenir autonome. Il doit être protégé, apprendre à se sentir en sécurité, apprendre à se rassurer par lui même, apprendre à se protéger par lui même. Et puis apprendre à devenir indépendant. Petit à petit, donc, un enfant est là pour découvrir. 

Pour être curieux, cette place d'enfant doit être préservée et elle peut être préservée. Partout. Ne pas oublier qu'il y a des pays qui sont en guerre , où il y a des enfants qui sont véritablement mis à mal. 

L'enfant doit garder sa place, c'est à dire avoir un espace pour jouer, pour avoir de l'insouciance. Qu'on ait du temps à lui consacrer.

Et surtout qu'on ne lui transmette pas notre propre angoisse. Parce que l'enfant grandit en observant, en observant ses premiers modèles que sont les parents et les frères et soeurs. Et le reste de la famille.  Si il sent qu'il y a de l'angoisse dans la famille. il va grandir dans un climat anxiogène. Mais s'il grandit en observant qu'autour de lui, bon, il y a une situation,  mais "on va faire avec, on va l'affronter... " 

"Le monde est un pont passe dessus, mais ne t'y établit pas à demeure"disait le philosophe, une phrase que je répète souvent ici , c'est très important de comprendre cet aspect. On est là pour s'adapter! Et l'être humain est l'espèce animale qui a la plus grande capacité d'adaptation. Donc, il faut éviter peut être de mettre en boucle la télé et les informations à longueur de journée. Il y a déjà pas mal de choses lourde à porter: en classe, le masque, la maîtresse, la mamie qui a peut être attrapé le Covid etc... 

Alors réserver du temps pour jouer, pour le laisser grandir dans son espace, dans son univers d'enfant, d'imagination, de jeu, de curiosité, et n'induisez pas vos propres angoisses. Ne projetez pas vos propres espérances. Soyez attentif à ses questions: Un enfant sait intuitivement ce qu'il lui faut. Soyez attentif à lui, à ce qu'il désire savoir. Il le fait à son rythme. Et c'est très bien comme ça.

Serge Sommer psychanalyste à Livron

Mots clés: