Replay du mercredi 12 mai 2021

MON PSY ET MOI Enfant unique?

- Mis à jour le

Ne pas mettre la pression sur son enfant unique: un gage de bonheur lui! :-) nous dit ici notre psy Serge Sommer

Enfant unique???
Enfant unique???

C'est vrai que c'est parfois lourd à porter d'être un enfant unique. On a toujours envie de ce qu'on a pas:  quand on est une famille nombreuse, on aimerait bien être seul pour avoir ses parents à soi. Et quand on est enfant unique, on souffre souvent de solitude. 

Donc, c'est évident que "enfant unique", on a nos parents rien que pour nous. (Quand les parents sont disponibles, bien évidemment) et en même temps, ça peut créer une tension parce que un enfant a toujours envie de faire plaisir à ses parents!  et ça peut créer un enjeu énorme, une tension énorme pour pouvoir satisfaire, se sentir à la hauteur de cette attente consciente ou inconsciente des parents. 

Donc, quand on a un enfant unique, j'amène toujours les parents à penser que il ne faut pas trop mettre la pression sur son enfant, que ce soit sur le plan scolaire, sur le plan activités.  Et puis, amener peut être plus facilement les copains à la maison, accepter beaucoup plus de social, ne pas habiter dans des endroits trop reculés pour ne pas encourager cette solitude. Et pourquoi pas aussi avoir un animal de compagnie? Oui, comme un chien qui va partager ce temps. Vous savez, quand on est enfant, on a besoin de confidents!  Alors au début, on a son doudou. Et puis après, on aime bien partager,  avec un frère ou une soeur. Alors, si on a ni frère ni soeur, au moins qu'on puisse parler à son chien: " tu vois, il n'y a que toi qui me comprend!"

Valérie Rollmann:  Est ce que dans votre patientèle,  vous avez des gens qui, justement, souffrent d'avoir été enfant unique? 

Oui, oui.  J'entends parler d'une grande solitude dans cette enfance, d'une grande attente, consciente ou inconsciente, verbalisée ou non verbalisée. Une grande attente des parents. Quand on est enfant unique, on se retrouve parfois la "poupée en porcelaine"  à laquelle il faut faire très attention puisque, étant unique, on est vraiment précieux! Et ça, c'est parfois lourd à porter pour un enfant. Alors alors, encouragez, encouragez les copains, encouragez les sorties, encouragez la sociabilité! 

Serge SOMMER Psychanalyste à LIVRON

Mots clés: