Replay du jeudi 27 mai 2021

Pourquoi c'est si difficile d'arrêter de penser?

- Mis à jour le

Qui ne s’est pas dit: « ce serait tellement bien de pouvoir se mettre en mode « pause », arrêter le petit vélo qui tourne dans la tête… surtout la nuit! » Alors: arrêter de penser , c’est possible?

Est-il possible d’arrêter de penser?
Est-il possible d’arrêter de penser?

Non, nous dit notre psy Serge Sommer. Non, justement, penser, c’est ce qui fait notre spécificité humaine.

En revanche, on peut ne pas « accrocher » nos penser, les laisser filer, « comme des nuages », dit-on en méditation.

Mais quel exercice difficile! Parce qu’évidemment, vous en avez sans doute fait l’expérience, chercher à « ne pas penser », c’est justement penser!

»Laisser passer les pensées », c’est ne pas leur donner d’importance, ne pas les décrypter, leur donner de l’importance, ne pas les alimenter! 

Mais il n’est pas possible de ne « pas penser du tout », ça n’existe pas, c’est une illusion. Tant qu’il y a de la vie, il y a des pensées!

En revanche, plus on est anxieux, plus on va fabriquer des pensées. Des pensées qui vont masquer, nous protéger de cette anxiété et l’empêcher de nous envahir. Donc cette pensée a bien une action positive! C’est l’alimenter qui est épuisant.

Le conseil de notre psy, Serge Sommer: accueillir ses pensées et ne pas se dire « il faut que j’arrête de penser »!

Et puis bien sur, essayer de comprendre ce qui se passe, pourquoi ce flux de pensées, que racontent elles de votre état émotionnel? 

Serge Sommer  Psychanalyste à LIVRON 

Mots clés: