Replay du lundi 19 avril 2021

On fume 4 000 000 000 de cigarettes dans le monde chaque année.

Jérôme nous parle du tabac aujourd’hui, et notamment de l’origine des cigarettes dont les ventes commencent à baisser en France d’après les derniers chiffres…

Les cigarettes
Les cigarettes © Getty - Photo : Tugay Koca /500px

Le tabac ! Très très très mauvais pour la santé ! « Mais non kuff kuff ! C’est pas si … kuff kuff ». Il se vend chaque année 4000 milliards de cigarettes dans le monde, dont 40 milliards en France. 

C’est probablement Christophe Colomb qui a été le premier européen à découvrir cette plante très appréciée des indiens d’Amérique, qui la fumaient sous la forme d’un gros tube de feuilles sèches, genre pétard. 

Apporté en Europe c’est d’abord une curiosité. Jean Nicot, le Français, lui trouve un côté soignant, certains médecins le conseillent contre les maladies respiratoires, quand d’autres l’accusent de dessécher le cerveau. De son côté, le pape Urbain VIII excommunie les fumeurs tant il trouve ça diabolique qu’on puisse faire sortir de la fumée de son nez. 

Le tabac finit par s’imposer et devient un produit de grande consommation. On le sniffe, on le chique et on le fume. Sous forme de cigarettes à partir de 1830, quand les soldats de Napoléon de retour d’Espagne ont cette habitude, prise par les Espagnols pauvres, de récupérer les bouts de cigares jetés par les plus riches. 

Distribuées généreusement aux soldats Poilus, et  aux appelés jusque dans les années 80, les cigarettes font partie du quotidien de millions de Français, puis de Françaises puisqu’elles ont longtemps été exclusivement masculines. 

Lutte contre le tabac
Lutte contre le tabac © Getty - Photo : booucha wadmakaward

Désormais le tabac n’a pas le vent en poupe. Depuis 1991, et la Loi Evin, la lutte contre le tabac est devenue une priorité. Et pour la première fois depuis longtemps, les ventes de cigarettes baissent depuis quelques années. On espère une génération sans tabac d’ici 2030. Espérons qu’on y arrive un jour. Parce que franchement c’est vraiment très mauvais pour la santé « mais non ! Kuff kuff ! Moi qui fume bah je vais… très… bien… » On n’arrête pas l’histoire.

Claude Evin (à gauche) Claude Evin (à gauche) instigateur de la loi Evin.
Claude Evin (à gauche) Claude Evin (à gauche) instigateur de la loi Evin. © Getty - Photo d'Alain LE BOT
Mots clés: