Replay du mardi 22 septembre 2020

L’automne ne démarre pas partout au même moment depuis longtemps

Chez nous le 22 septembre, donc aujourd’hui, c’est l’automne. Ça n’est pas le cas dans le monde entier, notamment dans l’hémisphère sud. Et ça n’est pas le cas non plus en fonction des cultures et des calendriers…

Forêt de Fontainebleau l'automne
Forêt de Fontainebleau l'automne © Getty - Photo d'Olivier Reynes Photography
Les coings excellents en gelée
Les coings excellents en gelée © Getty - Photo : Westend61

L’automne, c’est ma saison préférée. Avec le printemps. Enfin chacun ses goûts. La période des pommes, le fruit vénéré par les Celtes, fruit coupable pour les chrétiens. C’est aussi l’époque des coings, des poires tombées de ces poiriers qu’on voit moins depuis qu’on a inventé la gouttière, mais qu’on faisait pousser autrefois le long des murs des maisons pour récupérer l’eau de pluie, et assécher le mur. C’est enfin la saison des labours puisque la terre est encore chaude et peut recevoir la graine qui germera après l’hiver. 

Variété de raisin
Variété de raisin © Getty - Photo : Mulha1

Cette année c’est le 22 septembre. Pour nous ! Dans l’hémisphère Sud c’est au mois de Mars. Et d’ailleurs l’automne ne tombait pas toujours au même moment selon les cultures et les calendriers. Chez les Celtes, l’automne commençait bien plus tôt. Carrément le 1er août. Dans le Calendrier tibétain il commence en juillet et se finit en septembre, ce qui fait que l’équinoxe d’automne tombe autour du 15 août. Dans le calendrier chinois il commence le 7 août. Enfin chez les Russes, il commence avec l’automne météorologique, c’est-à-dire le 1er septembre. 

Variété de pommes
Variété de pommes © Getty - Photo : Feifei Cui-Paoluzzo

L’automne météo c’est le moment où le pôle, nord ou sud, devient moins éclairé. Les températures commencent donc à baisser. Dans le calendrier révolutionnaire, mis en place en septembre 1792 par la Révolution pour effacer les symboles catholiques, on a carrément fait débuter l’année avec l’automne. Des mois au nom étonnant. Vendémiaire parce que c’est le mois des vendanges, brumaire pour octobre, et frimaire pour ce mois de novembre qui, il faut bien le reconnaître, est le moins agréable de l’année. L’automne d’une année 2020 qui ne sera décidément pas comme les autres. Mais il y aura d’autres automnes, moins compliqués j’espère. On n’arrête pas l’histoire. 

Mots clés: