Replay du mardi 23 février 2021

L’ours, non loin des hommes depuis l’âge des cavernes.

Le 23 février c’est la journée mondiale de l’Ours. Manière de nous rappeler que l’animal est en danger. De nombreuses espèces ont disparu au cours de l’histoire, et le combat pour la protection de celles qui restent est compliqué.

L'ours
L'ours © Getty - Photo : Js Photography
Ours grizzly
Ours grizzly © Getty - Photo de Christopher Sweet /EyeEm

À la préhistoire, l’ours des cavernes est chassé par les hommes. Pour sa fourrure, on le mange aussi, jusqu’à la fin du Moyen Âge d’ailleurs, et surtout pour les premiers hommes c’est un concurrent. Il mange la même chose et lui aussi s’installe dans des cavernes. Mais il est aussi vénéré comme un Dieu « Bah quoi ? Vous croyez que l’esprit de contradiction est réservé aux Français ? Non mais ho ! »

Ours polaire et ses petits à Manitoba, Canada
Ours polaire et ses petits à Manitoba, Canada © Getty - Photo de Johnny Johnson

Les Grecs portent un mauvais coup à sa réputation en faisant du lion le roi des animaux à sa place « Ah c’est sûr j’étais célèbre, roi des animaux, resto gratos et pis PAF ! Le lion me prend ma place !». Et ça n’est que le début de la chute. En France, il figure dans le roman de Renart au Moyen Âge. On le chasse encore, et quand on ne le tue pas on l’exhibe dans les foires. Au XVIIe siècle, les fables de La Fontaine en font un gros pataud et le XIXe siècle reprend l’image en la modifiant pour en faire un bon gros animal qui mange du miel. Les premières peluches arrivent. Les nounours, dont le plus emblématique apparaît à la télévision en 1962 dans « Bonne nuit les petits ».  

Ours brun et ses petits
Ours brun et ses petits © Getty - Photo : DieterMeyrl

Aujourd’hui, l’animal vit des temps difficiles. Toujours chassé, en Chine par exemple pour sa bile, il est aussi perturbé par la diminution des forêts et le dérèglement climatique. La France l’a réintroduit dans les Pyrénées, mais, comme autrefois, il y a des conflits avec les hommes. Récemment, la Commission Européenne a rappelé la France à l’ordre en lui demandant de remplacer les ours tués dans les Pyrénées. 

Ours des Pyrénées
Ours des Pyrénées © Getty - Photo de Yann Guichaoua-Photos

Il faudra trouver une solution. L’ours, très intelligent d’ailleurs, a connu les premiers hommes de nos contrées. Il mérite largement sa place. On n’arrête pas l’Histoire. 

Mots clés: