Replay du mercredi 24 février 2021

La choucroute. De la Chine à l’Alsace ou en Australie : l’étonnant voyage de la choucroute

Un plat typique d’Alsace que la choucroute avouez. Pas désagréable quand il fait bien froid. A consommer « garnie » comme le font les Alsaciens avec des saucisses et du lard, ou avec du poisson en version choucroute de la mer… Ce plat typique il vient de loin et il est allé très loin Jérôme.

La choucroute
La choucroute © Getty - Photo d'Owen Franken
Choucroute chinoise avec saucisses et concombres marinés
Choucroute chinoise avec saucisses et concombres marinés © Getty - Photo : Yipengge

Et si la choucroute permettait de conquérir le monde ? La meilleure est alsacienne comme chacun sait, mais on en mange dans toute l’Europe centrale de l’Allemagne à l’Estonie mais aussi au Chili et en Chine. D’ailleurs, de nombreux historiens affirment que la choucroute aurait été inventée par les constructeurs de la Muraille de Chine pour se protéger du froid. 

Choucroute sauerkraut, Allemagne
Choucroute sauerkraut, Allemagne © Getty - Photo de Steve Cicero

La choucroute serait arrivée au Ve siècle en Alsace avec les Huns donc avec Attila « Ah oui oui » « Donc monsieur Attila pilleur, massacreur, vous aimez la choucroute ? » « C’est ça ! C’est ma madeleine de Proust ma mère en faisait ». D’accord. Les premières recettes faisant référence à la choucroute alsacienne datent du XIVe siècle. On parle de Sauerkraut comme en Bavière ou même de Kompostkrut, autrement dit le chou composté. Moderne hein ! 

Choucroute au poisson
Choucroute au poisson © Getty - Photo : BSIP / YIG

La choucroute a conquis la France en 1870 avec les Alsaciens qui sont partis à Paris pour ne pas être annexés par la toute neuve Allemagne, mais elle a conquis le monde bien avant. Au XVIIIe siècle, les Anglais comprennent que, lors des longs voyages en bateau, le manque de vitamine C, donc de fruits ou légumes, occasionne le scorbut dans l’équipage. Une maladie mortelle. Le chou étant un légume, et la choucroute se gardant longtemps, ils ont l’idée d’en faire manger à leurs marins. Et ça marche. Parti plusieurs années, James Cook (Jacques-cuisine en Français, y a pas de hasard) sert de la choucroute à ses hommes et n’en perd aucun du scorbut, et il découvre trankilou l’Australie, la Nouvelle Calédonie et j’en passe. 

Ce qui me fait penser que si on veut conquérir l’Espace un jour… Il faudra embarquer de la choucroute. On n’arrête pas l’histoire. 

Mots clés: