Replay du lundi 18 janvier 2021

La lutte contre la calvitie est à un cheveu de se terminer

Une récente étude américaine a avalisé les recherches de scientifiques qui ont réussi, à partir de cellules souches, à faire repousser des cheveux. Des pratiques menées sur des souris pour le moment, mais qui pourraient assez vite être appliquées sur des hommes et mettre fin à leur calvitie.

Un chauve très célèbre : Louis de Funès, dans film "Hibernatus"
Un chauve très célèbre : Louis de Funès, dans film "Hibernatus" © Getty - Photo : Sunset Boulevard

Vous avez en moyenne 100 à 150 000 cheveux sur la tête. « Hey man t’es sûr ? » j’ai dit en moyenne ! Et on en perd 100 en moyenne par jour. Au-delà, à terme, on devient chauve. C’est le cas d’un 1 homme sur 4 en France. 

Il y a de nombreux chauves célèbres, Fabien Barthez, Bruce Willis, Zinedine Zidane ou moi. «Ça va la modestie man ? » Oui bon ça va !... Il y a aussi eu des chauves célèbres dans l’Histoire. César par exemple. Qui l’assume d’ailleurs. Il faut dire que des Romains affirment déjà qu’avoir le front haut est signe d’intelligence. Pour les rois Francs, la calvitie est un problème ; leur chevelure doit obligatoirement être longue, si ça n’est plus le cas, ils peuvent être détrônés.

Louis XIV, roi de France (1638-1715) avec sa légendaire perruque
Louis XIV, roi de France (1638-1715) avec sa légendaire perruque © Getty - Photo : Grafissimo

À toutes les époques, on cherche des parades à la calvitie. Louis XIV, touché jeune, met la perruque au goût du jour et lance une mode qui durera plus d’un siècle. Dans les livres anciens on trouve tout un tas de filtres dont je vous passe les recettes absolument répugnantes à base de crapauds écrasés, de bave de limace, etc. 

Illustration d'un traitement capilaire
Illustration d'un traitement capilaire © Getty - Photo : ART4STOCK/SCIENCE PHOTO LIBRARY

Le XIXe siècle voit arriver les lotions capillaires. Le XXe siècle invente des médicaments influents sur les hormones qui sont à l’origine de la calvitie avec des résultats plus ou moins probants. En 1950, à New-York, le médecin Norman Orentreich invente la technique des implants capillaires. Récemment perfectionnée, elle est pratiquée avec des cheveux synthétiques depuis quelques temps.

L’avenir est aux cellules souches qui, implantées, pourraient permettre au cuir chevelu de se régénérer et aux cheveux de repousser. C’est pour très bientôt. On n’arrête pas l’histoire.     

Mots clés: