Replay du vendredi 30 avril 2021

Le 1er mai c’est la fête du travail et donc des travailleurs.

Au-delà du jour férié, apprécié, qui tombe d’ailleurs un week-end cette année, le 1er mai c’est une date importante dans l’histoire des travailleurs Jérôme.

Le 1er mai
Le 1er mai © Getty - Photo de George Manga

Le premier mai c’est la fête du travail. La première fois qu’on a dédié une journée au travail c’était en France en 1793. Le 1er Pluviôse autrement dit le 1er janvier. Mais l’idée d’une journée dédiée aux revendications des travailleurs est née aux USA. Et si c’est le premier mai qui a été choisi c’est parce que ce jour-là, en 1884, les syndicats américains ont lancé une grève pour obtenir la journée de 8 heures. Des grèves combattues par les forces de l’ordre, et qui font souvent des blessés voire des morts comme en 1886. À Paris, en 1889, l’internationale socialiste fait, à son tour, du 1er mai une date symbole. Elle reprend aussi la revendication des Américains de 8 heures par jour maximum, 6 jours sur 7, soit 48 heures hebdomadaires. 

Article sur 1er mai
Article sur 1er mai © Getty - Photo : sampsyseeds

Le 1er mai prend son nom de fête du travail en 1890. Une journée de manifestations et de grèves. Et c’est d’ailleurs dangereux de participer à cette journée de revendication pour les travailleurs. En France, le 1er mai 1891, à Fourmies dans le Nord, les affrontements entre les manifestants et la police venue les disperser, font 10 morts, dont 2 enfants. 

Rassemblement le 1er mai à Trieste en 1902
Rassemblement le 1er mai à Trieste en 1902 © Getty - Photo : DEA PICTURES LIBRARY

L’Union Soviétique fait du 1er mai un jour férié en 1920. En France c’est le cas en 1946. Aujourd’hui, de nombreux pays ont fait de la fête du travail un moment important de l’année. Elle est fériée dans la quasi-totalité de l’Europe, sauf les Pays Bas et la Suisse. Elle est aussi fériée dans de nombreux pays du monde : en Russie, au Brésil, au Japon, au Sénégal, ou en République Dominicaine entre autres. Elle devrait continuer à être célébrée dans l’avenir. Le travail est universel. Et la lutte pour protéger les travailleurs l’est aussi. On n’arrête pas l’histoire.

Mots clés: