Replay du lundi 28 décembre 2020

Le plateau de fromage idéal ?

Jérôme fêtologue spécialiste des fêtes bonjour ? -Oui bonjour je suis philosophe, je me pose des questions sur l’existence, donc je n’ai pas envie de m’en poser aussi sur le fromage, que je dois mettre sur la table des fêtes ? -Pour vous aider j’ai le plateau de fromage idéal.

Le plateau de fromage bien de chez nous
Le plateau de fromage bien de chez nous © Getty - Photo de Diana Miller
Une des variétés de nos fromages
Une des variétés de nos fromages © Getty - Photo : parema

En général on présente 6 ou 7 fromages différents. On peut mettre un fromage à pâte pressée cuite comme le Comté de Franche Comté. On peut ajouter un fromage à pâte pressée non cuite, comme le reblochon, la tomme de Savoie, la tomme des Pyrénées, la Mimolette dans le Nord, ou le Saint Nectaire dans le Cantal et le Puy de Dôme. 

Tant que j’y pense, il y aussi les bleus : bleu d’Auvergne, fourme d’Ambert ou, dans l’Aveyron, le fameux Roquefort. Le camembert de Normandie a toute sa place sur une table de fêtes. Et on peut se faire plaisir avec le fameux munster qu’on fabrique en Alsace et en Lorraine, ou le mont d’Or qu’on trouve dans le Doubs. 

Variété de nos tomes
Variété de nos tomes © Getty - Photo : Ryouchin

Il y a toujours des fans alors on n’oublie pas les fromages de chèvre comme le chabichou du Poitou ou le crottin de Chavignol qu’on fabrique dans le Cher. Et les délicieux fromages de Brebis, par exemple l’Ossau-Iraty dans le Pays Basque ou le Béarn. La Corse offre aussi une pléiade en brebis et chèvre. 

Et j’allais dire n’oublions pas les agriculteurs fromagers qui produisent des merveilles près de chez nous aux quatre coins de France. 

Impressionnant ! 

Nettoyez bien le couteau au pain après avoir coupé un morceau pour ne pas mélanger les saveurs, et n’hésitez pas à sortir des sentiers battus si vous servez du rouge. Un camembert c’est délicieux aussi avec un bon vin blanc. Sec par exemple. Ou carrément du cidre. 

Vous êtes épatant ! 

Service service ! On n’arrête pas les fêtes ! 

Mots clés: