Replay du jeudi 4 mars 2021

Les abeilles

Depuis la nuit des temps les abeilles permettent à 80 % des espèces végétales de se reproduire, et donc de nous nourrir… Jérôme s’intéresse aux abeilles aujourd’hui, et notamment au miel, une vraie conquête de l’homme gourmand…

Les abeilles
Les abeilles © Getty - Photo : proxymunder
Très gros plan d''abeille domestique (Apis mellifera)
Très gros plan d''abeille domestique (Apis mellifera) © Getty - Photo de Claudio Cavalensi

Quels trésors de patience, face à la douleur, il fallait à nos ancêtres préhistoriques quand ils tombaient par hasard sur un nid d’abeille, et qu’ils essayaient d’en extraire le miel, bien souvent avec un bâton. 

Véritables anciennes ruches
Véritables anciennes ruches © Getty - Photo de J . Debru

L’apiculture, donc la maîtrise des abeilles, si j’ose dire, nous vient de l’Egypte antique. Maîtrise n’est d’ailleurs pas le mot puisqu’en récoltant le miel on détruisait la ruche, il fallait donc espérer qu’un essaim s’échapperait et le suivre pour recommencer une ruche. C’est au XIXe siècle seulement qu’on a inventé les ruches avec des cadres que nous connaissons aujourd’hui. 

Abeille en train de butiner
Abeille en train de butiner © Getty - Photo de Martin Kyburz / EyeEm

Jusqu’au XVIIIe siècle, le miel était le principal vecteur de sucre dans l’alimentation. Il servait aussi à soigner. La cire permettait de s’éclairer. Certaines cultures d’Afrique et d’Asie en enduisaient les corps des morts pour leur assurer l’éternité. C’est dire l’importance des abeilles autrefois. Et chez Les Celtes qui les reliaient à la Déesse mère, donc à la Nature. Napoléon les a aussi prises comme symbole, aux côtés de l’Aigle, quand il est devenu empereur. Constellant son manteau de sacre, des abeilles d’or symbolisaient l’industrie. Décimées pendant des années par de nombreux produits de traitements des cultures, et bousculées par le dérèglement climatique, les abeilles sont en danger, et notre époque va devoir les sauver. 

Abeilles en chaîne de cire
Abeilles en chaîne de cire © Getty - Photo d'Eric Tourneret

80 % des espèces végétales se reproduisent grâce aux abeilles qui les butinent. Sans elles, plus de fraises, de cerises, de pommes et j’en passe. Vous imaginez un monde comme ça ? Impossible ! On n’arrête pas l’histoire.

Mots clés: