On n’arrête pas le progrès - Saison 3

Du lundi au vendredi à 15h30

Guignol - Des marionnettes à main
Guignol - Des marionnettes à main © Getty - Godong

Guignol

Diffusion du mercredi 24 avril 2019 Durée : 2min

C’est le plus célèbre des lyonnais. Accompagné de Gnafron, Madelon et du gendarme Flageolet. Guignol défend l’opprimé depuis plus de 200 ans.

Au 18ème siècle, grâce à l'industrie de la soie, Lyon est la première ville ouvrière de France. Mais à la Révolution, les commandes baissent, et plongent le secteur dans la crise. Laurent Mourguet, fils de canut, c’est le nom des tisserands lyonnais, décide de ne pas suivre les traces de son père. Il s’engage dans une carrière d’arracheur de dents sur les foires et les marchés. Pour attirer le chaland, et le distraire durant l’opération, il utilise la marionnette de Polichinelle, et raconte des histoires drôles.

Vers 1810, il rencontre Lambert Thomas Ladré, alias le père Thomas, un autre saltimbanque. Ensemble, ils montent un petit spectacle, quand le père Thomas veut bien se montrer, parce qu’il passe une grande partie de son temps à cuver. Laurent Mourguet le remplace alors par une marionnette à son image et crée le personnage de Gnafron. Rapidement, il sculpte une deuxième marionnette, qui cette fois lui ressemble, et Guignol apparaît. Au fil des spectacles, engagés contre l’injustice sociale, Guignol devient la figure contestataire de la révolte des canuts.

À Lyon, la Compagnie M. A. met Guignol face à des problématiques bien contemporaines. Par exemple, dans le spectacle “Geek-gnol”, on le retrouve accro aux écrans et à facebook. Mais rassurez-vous, même s’ils sont virtuels, il y aura bien quelques coups de bâtons.

Le petit + :

Le personnage de Guignol, fait rire les petits et les grands sur des sujets de société. Au concept manichéen, il raconte des histoires de la vie courante par de biais de marionnettes. 

Qui n’a pas dans ses souvenirs d’enfance, un moment devant Guignol et ses acolytes comme le réalisateur Jacques Demy, qui a grandi devant les spectacles de Guignol à Nantes

Le personnage, d’abord conçu pour les enfants, a été utilisé dans une version moderne télévisée pour les grands. Les "Guignols de l’info", satire sur des hommes politiques et des personnalités pendant 30 ans, a  tissé des liens avec les téléspectateurs. Mais peu à peu, les fils devinrent bien moins visibles.