Les séries France Bleu

On n’arrête pas le progrès - Saison 3

Du lundi au vendredi à 15h30

Oreiller américain et français
Oreiller américain et français © Maxppp - Sandro Di Carlo Darsa

L'oreiller

Diffusion du lundi 11 mars 2019 Durée : 2min

C’est le compagnon de nos nuits. Plumes ou synthétique, pour 70% des français, un bon oreiller est indispensable pour bien dormir.

Il y a 9000 ans, le sommeil des mésopotamiens repose déjà sur un oreiller, mais on est encore très loin du confort puisqu'ils dorment sur des rondins de bois sculptés. L’accessoire est censé fluidifier la circulation du sang, et prévenir les maux de dos. Il sert aussi à protéger la tête du dormeur d’éventuelles rencontres nocturnes avec des insectes et autres bêtes rampantes. Et oui, à l’époque, le lit n’existe pas encore, on dort par terre sur une peau de chèvre ou un petit matelas de feuilles. Ce sont les romains qui apportent une dimension plus tendre à l'oreiller en utilisant de la paille, des roseaux et des plumes.

Au Moyen âge seuls les riches et les femmes ont accès au plaisir douillet de l’oreiller. Les pauvres n’en n’ont pas les moyens et les hommes trouvent l’accessoire trop peu viril pour eux. Il commence à se faire une place dans nos lits au cours de la révolution industrielle, mais c’est dans les années 30 que le marché de la literie se démocratise avec de grandes marques françaises comme Epeda, Simmons et Dumas.

La start-up portugaise Koala Rest, spécialisée dans la vente d’accessoires de literie, a récemment publié une offre d’emploi de testeur d’oreiller en CDD. Encore mieux que d'être payé à ne rien faire, être payé pour dormir. Ça c’est un job de rêve !

Le petit + :

Nous avons tous en souvenirs des batailles de polochons avec nos frères et sœurs, cousins ou copains de colonies. Pour ceux et celles qui rêvent de le refaire à l’âge adulte, version géante… Chaque premier weekend d’avril, depuis 2009, est organisée la journée mondiale de batailles d’oreillers dans plusieurs grandes villes du monde, Melbourne, New York, Londres mais aussi Paris.

Le record de participation est détenu par Brookings, ville américaine, avec 4200 personnes et donc 4200 oreillers.

À vous de trouver votre ville, mais si vous allez à  Londres, ce sera le dimanche 1er avril !