Replay du lundi 3 juin 2019

La climatisation

- Mis à jour le

Elle nous rafraîchit quand il fait trop chaud. Bureaux, boutiques, ou voitures. Chaque seconde, dix climatiseurs sont vendus dans le monde.

Image d'illustration
Image d'illustration © Getty - Jureeporn Chaiyapram / EyeEm

A son apparition, au début du 20ème siècle, l’air conditionné ne sert pas au confort des humains, mais à préserver les marchandises. L'imprimeur Sackett-Wilhelms de Brooklyn constate que les fortes chaleurs modifient la qualité du papier et des encres de couleur.  Il demande à l’ingénieur Willis Carrier de lui concevoir un appareil capable de gérer l’humidité et la température ambiante.  Carrier trouve la solution alors qu’il patiente sur le quai d’une gare  totalement plongée dans la brume.

Il se met en tête de contrôler l'humidité grâce à un brouillard artificiel. Son système aspire l’air à travers un filtre, le fait circuler sur des serpentins réfrigérants, et le souffle dans l’atelier de l’imprimerie, une fois froid et déshumidifié. En 1915, Carrier monte sa propre entreprise et climatise la Maison Blanche, la Cour Suprême, et le Capitole. Sept ans plus tard, il adapte son appareil aux salles de spectacles et permet la naissance des succès cinéma de l’été.

Aujourd'hui, on compte un milliard et demi de climatiseurs dans le monde. Si la progression continue, en 2050, il y en aura près de six milliards.  Le problème, c’est qu’à force de nous rafraîchir, on réchauffe la planète. Et ça, ça jette un froid !

Le petit + :

C'est un fait, la température mondiale augmente.  Nos hivers sont de moins en moins froids et nous sommes régulièrement confrontés à des périodes de canicules l’été. Pour notre bien-être, nous cherchons à nous rafraîchir grâce aux climatiseurs, contribuant ainsi au réchauffement climatique par une forte production d’électricité.  Plus de 90% des maisons américaines sont équipées de l’air conditionné. En Europe, il ne représente qu’environ 1% de la consommation énergétique des ménages, mais il est en forte progression.

Pourtant nos anciens savaient comment tempérer leur habitat.  Une bonne orientation des maisons par rapport au soleil, des murs épais et un savant système de ventilation permet de garder une certaine fraîcheur tout en améliorant la qualité de l’air. Mais l’urbanisation actuelle ne le permet pas toujours.

Outre notre habitat, nos véhicules récents sont tous équipés de climatisation. Mais savez-vous qu’elle augmente aussi votre consommation de carburant ? Il existe des moyens simples et de bon sens à appliquer pour notre bien-être mais aussi pour celui de notre planète.

Pour une climatisation naturelle dans votre véhicule...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Mots clés: